Art 24, 25 et 26 de la Déclaration d’Alger de 1976 pour les peuples-classe 99% du monde

dimanche 6 mars 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Art 24, 25 et 26 de la Déclaration d’Alger de 1976 pour les peuples-classe 99% du monde

A l’heure ou le 1% mondial s’enrichit de façon scandaleuse au détriment de l’humanité-classe 99% (le reste de l’humanité dont une fraction vit dans la pauvreté),

A l’heure de la finance prédatrice et du diktat des créanciers imposant contre divers peuples-classe 99% le remboursement de dettes importantes et illégitimes (sous le prétexte fallacieux de l’application de la règle « pacta sunt servanda »),

...il apparaît utile de « ressortir » la Déclaration d’Alger, un peu oubliée (sauf des spécialistes) puisqu’elle date de 40 ans (1976 - 2016), car elle dispose d’un contenu intéressant (et aisé à lire, ce qui n’est pas toujours le cas pour les textes internationaux récents) pour les peuples-classe 99% du monde, ceux du Sud mais aussi ceux du Nord.

Vous ne trouverez évidemment pas la notion d’humanité-classe 99%, ni celle de peuple des 99% d’en-bas, ni même celle de peuple, ce qui est d’ailleurs paradoxal. Sur ce point, ceux ou celles qui le veulent peuvent lire la contribution d’Edmond JOUVE ci-après « Ou en est le droit des peuples à l’aube du III ème millénaire. » (http://democratie.francophonie.org/IMG/pdf/424-2.pdf)

Art 24, 25 et 26 de la Déclaration d’Alger de 1976

- Article 24

Tout enrichissement au détriment d’un peuple en violation des dispositions de la présente déclaration doit donner lieu à restitution des profits ainsi obtenus. Il en est de même de tous les profits excessifs réalisés par des investissements d’origine étrangère.

- Article 25

Tous traités, accords ou contrats inégaux, passés au mépris des droits fondamentaux des peuples ne sauraient produire aucun effet.

- Article 26

Les charges financières extérieures devenues excessives et insupportables pour les peuples cessent d’être exigibles.

in Algérie : Déclaration universelle des droits des peuples de 1976
http://www.axl.cefan.ulaval.ca/afrique/Algerie-declaration-1976.htm

D’autres articles méritent lecture comme l’article 12 qui dispose que les droits économiques devaient « s’exercer dans un esprit de solidarité entre les peuples du monde et en tenant compte de leurs intérêts respectifs ».

Christian DELARUE

Juristes contre la finance et la dette illégitime.

A défaut de pouvoir constituer un véritable droit international des peuples-classe 99%, comme on peut (difficilement) le faire pour les peuples autochtones et les minorités (1), afin instaurer avec la mobilisation de ces peuples plus de justice sociale (baisser le niveau de richesse, élever les seuils de pauvreté) on peut alors prendre pour cible les prédateurs d’en-haut au plan mondial, continental ou national. Il va alors s’agir de s’attaquer à la finance prédatrice qui enrichie les riches (le 1%) et les très riches au détriments des peuples-classe 99% et surtout les couches sociales pauvres et modestes des sociétés.

1) Juristes Solidarités - Droits des minorités et des peuples autochtones
http://www.agirledroit.org/article570.html


Brèves

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts