Tenue « hypotextile » et lutte nécessaire contre le harcèlement de rue et les violences sexistes. C Delarue

samedi 19 décembre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Question textile

Tenue(s) « hypotextile(s) » et lutte nécessaire contre le harcèlement de rue et les violences sexistes (à la maison et au travail).

Puisqu’il semble que l’on soit sorti du « conformisme textile » avec l’arrivée des tenues très couvertes, de « l’hypertextile », soit un mouvement « sociétal », partiellement mais largement, imposé par les intégrismes religieux sexoséparatistes, alors on peut, sous réserve de ne pas cautionner le « relativisme culturel » et donc les dominations, vouloir une « société multitextile » mais cette « société multitextile » pour être vraiment telle, pour être ce qu’elle promeut, doit pouvoir admettre des tenues « hypotextiles », tant chez les hommes que chez les femmes. Et pas qu’à la plage !

L’habillement hypotextile est celui très faiblement couvert tel le mini-short et le « mini-haut » quand haut il y a, car l’hypotextile c’est aussi, n’en déplaise à certain(e)s, le simple port du string et rien d’autre (par exemple), car il suffit que le sexe soit caché, tant chez les femmes que chez les hommes (sauf les tout-petits et les nudistes dans les lieux pour eux).

L’hypotextile est aussi très souvent (mais pas tout le temps), séduisant, voire très sexy.

Vouloir admettre l’hypotextile et le sexy dans la société c’est plus de liberté.

Cela implique de

1 - changer la loi là ou elle interdit l’hypotextile. On devrait pouvoir se balader en simple string ailleurs que sur la plage dans des pays libres !

2 - combattre le harcèlement de rue et les violences sexistes conjugales ou au travail. Il faut le faire pour tous les cas autres que celui ici évoqué (car le harcèlement ne porte pas que contre l’hypotextile et les femmes sexy).

3 - refuser d’assimiler publicité (sexiste) et personne réelle dans la rue.

4 - refuser d’assimiler prostituée et femme sexy.

5 - refuser d’imposer sa conception de la décence corporelle à toute la société (ce que font les intégristes sexoséparatistes et d’autres conservateurs en moeurs).

6 - tenir compte de la position des mineurs mais ne pas les supposer « choqués » d’emblée.

7 - éduquer les enfants à la libre disposition de son corps (sans aller jusqu’à le vendre - refus de la prostitution).

Christian DELARUE


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)