Le monde hobbesien ou darwinien ou spencerien selon Bourdieu de « L’essence du néolibéralisme » .

samedi 5 juin 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

Le monde hobbesien ou darwinien ou spencerien selon Bourdieu de « L’essence du néolibéralisme » .

Dans « L’essence du néolibéralisme » de Pierre Bourdieu (Le Monde diplomatique, mars 1998) on trouve un passage sur le spencérisme (plus communément appelé « darwinisme social ») lié au néolibéralisme.

Le voici :
«  L’institution pratique d’un monde darwinien de la lutte de tous contre tous, à tous les niveaux de la hiérarchie, qui trouve les ressorts de l’adhésion à la tâche et à l’entreprise dans l’insécurité, la souffrance et le stress, ne pourrait sans doute pas réussir aussi complètement si elle ne trouvait la complicité des dispositions précarisées que produit l’insécurité et l’existence, à tous les niveaux de la hiérarchie, et même aux niveaux les plus élevés, parmi les cadres notamment, d’une armée de réserve de main-d’œuvre docilisée par la précarisation et par la menace permanente du chômage. Le fondement ultime de tout cet ordre économique placé sous le signe de la liberté, est en effet, la violence structurale du chômage, de la précarité et de la menace du licenciement qu’elle implique : la condition du fonctionnement « harmonieux » du modèle micro-économique individualiste est un phénomène de masse, l’existence de l’armée de réserve des chômeurs.  »

https://www.monde-diplomatique.fr/

XX

Bref commentaire :

Pierre Bourdieu évoque ici, rapidement, en 1998 (3 ans après son intervention de fin 1995 en soutien au syndicalisme de luttes collectives et au début de la naissance d’ATTAC), une logique individuelle mortifère, brutale, impitoyable, destructrice (Cf Erich Fromm sur la logique de destructivité) des appuis sociaux par du « chacun.e contre chacun.e », par la »lutte des places" au lieu de lutte des classes.

Cette logique « homo homini lupus » - ou « l’homme (et la femme) est un loup pour l’homme (et la femme) » - est mondialisée et socialement construite par la « thatchérisation du monde » en terme de dynamique historique mais aussi et surtout par l’alliance au sommet des deux sphères repérables, la publique (Caste HFP de Mauduit) et la privée (capitalisme financier) au sommet de chaque nation, de chaque continent (dont l’UE) et du monde . Cette alliance des composantes de chaque classe dominante au sein du 1% signe le néolibéralisme d’enrichissement des riches, le néolibéralisme destructeur et prédateur tant au plan écologique que social.

Bourdieu évoque aussi à raison au titre de la « destructivité » dans cette tribune un véritable « programme de destruction méthodique des collectifs » . Ce programme de DMC s’est mis en place avec Reagan et Thatcher à la fin des années 70 et en 1983 pour la France (politique d’austérité puis de privatisations diverses toutes menées contre le peuple-classe au profit du 1% et des classes aisées en-dessous).

Christian Delarue
syndicaliste Cgt et altermondialiste


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/