La violence de la non assertivité. C Delarue

mercredi 3 octobre 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 23%

La violence de la non assertivité.

blog mediapart

Etre assertif , c’est affirmer son ressenti à autrui avec respect. C’est le contraire de la violence.

Les personnes qui ne sont pas assertives passent très souvent d’une violence passive à une violence active.

1 ) La combinaison des deux modes est très fréquente.

- La violence passive consiste à passer à côté de vous sans vous saluer. C’est la « néantification ».

- La violence active est elle variable. Les hommes vont jusqu’à la violence physique. Mais ce n’est pas la seule. Ni forcément la plus grave.
Cela peut prendre la forme du mel envoyé sans bonjour ni prénom avec un contenu invalidant, violent.

2) L’aggravation de la violence.

Il y a deux modes d’aggravation qui peuvent se combiner

- Il arrive que ce geste fasse l’objet d’une dynamique de groupe
et que plusieurs personnes (des copines à elle) ne (me) saluent pas ou parfois de loin à la va-vite.

- Il arrive aussi que ces gestes soient récurrents, qu’ils se répètent dans le temps.

Et cela peut durer plusieurs années

Léo Jog

23 oct 2011


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d