L’ Hiver islamiste perdure : les « campagnes d’hidjabisation »

dimanche 11 mars 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

L’ « Hiver islamiste » perdure : les « campagnes d’hidjabisation »

Introduction avec deux contextes successifs

2011 : Les « printemps arabes » furent porteurs de deux gros combats : le combat social (droits sociaux, services publics, dignité ) et le combat démocratique avec le « dégagez ». Il y a eu, en parallèle, d’autres combats comme celui féministe ou celui pro-laïcité.

2017 : Un vaste mouvement féministe occidental - avec MeToo et Balancetonporc - réclame la fin des violences masculines et des privilèges masculins. Ce mouvement tend à se mondialiser mais avec de très puissantes résistances, tant au Nord qu’au Sud mais les résistances - ce fut remarqué - furent plus forte encore dans de nombreux pays d’Afrique et d’Asie . Autrement dit, il existe un gros contre-mouvement (très réactionnaire) contre les droits des femmes et l’égalité hommes-femmes.

Retour vers les pays arabophones et autres.

I - Un double contre-mouvement réactionnaire.

Par la suite, les peuples (peuple-classe et peuple démocratie-citoyen) furent « pris en tenaille » - expression reprise largement - entre retour des islamistes et, au mieux, un blocage de la dynamique des droits sociaux et des droits démocratiques ou, plus souvent , un net retour d’un autoritarisme d’Etat et d’une fraction des élites.

II - L’organisation de « campagne de hidjabisation »

Pour qui pourrait croire que la mise sous voile des femmes était un phénomène secondaire et mineur, il importe au contraire de bien mesurer toute l’importance de la mise sous hypertextile des femmes. C’est un enjeu majeur pour de très nombreux intégristes. Il n’ y a pas que dans les campus d’Algérie que les islamistes organisent de véritables « campagnes d’hidjabisation » des femmes.

cf L’islamisme s’empare de l’université - Etudiant - El Watan 25 10 17
http://www.elwatan.com/hebdo/etudiant/l-islamisme-s-empare-de-l-universite-25-10-2017-355365_264.php

III - Des femmes intégristes musulmanes viennent s’opposer à d’autres femmes pro-égalité des droits.

Plusieurs femmes ont été contrariées aujourd’hui, samedi 10 mars 2018, par les slogans de la marche pour l’égalité. En effet, un groupe de femmes a levé des slogans hostiles à l’égalité successorale « contraire à la volonté de Dieu », selon leurs dires.

Elles ont exprimé leur mécontentement de cette égalité « fictive » qui « vise à renier la religion » et ce en scandant des slogans appelant à appliquer le texte religieux et à ne pas y porter atteinte.

suite sur « Ces femmes qui marchent contre leurs droits »

http://www.businessnews.com.tn/ces-femmes-qui-marent-contre-leurs-droits,534,78568,3

Pour conclure,

Participons au mouvement général pro-liberté et pro-égalité entre hommes et femmes, ce qui doit se faire sans « couvrir » les odieuses pratiques oppressives des intégristes religieux, ici musulmans. Il importe même de le dénoncer, de le discréditer comme « crypto-fasciste vert » et comme hyperpatriarcal. Cela doit se faire sans amalgame avec les musulmans pro-liberté des femmes.

Christian DELARUE

ISLAM POURRI : les « campagnes d’hidjabisation » | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/230218/islam-pourri-les-campagnes-dhidjabisation


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d