Dette - Finance


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 6 juillet 2015
par  Amitié entre les peuples

Le « non » victorieux en Grèce. Une victoire sans appel pour la démocratie ! - CSPG35

Collectif* de soutien au peuple grec Communiqué de presse
Le « non » victorieux en Grèce. Une victoire sans appel pour la démocratie !
Le Collectif rennais de soutien au peuple grec se réjouit de la triste mine que font ce soir les défenseurs du « oui ». Il applaudit et félicite le peuple grec pour sa (...)

dimanche 21 juin 2015
par  Amitié entre les peuples

Les créanciers de la Grèce mis à nu - B Pérez

Les créanciers de la Grèce mis à nu 18 juin par Benito Pérez
source : http://cadtm.org/Les-creanciers-de-la-Grece-mis-a
Les créanciers de la Grèce savaient qu’en imposant les mémorandums de 2010 et 2012 ils plongeraient le pays dans la récession et feraient exploser la dette. L’Union européenne et le (...)

lundi 27 avril 2015
par  Amitié entre les peuples

Débat « Peut-on annuler la dette ? » à Rennes. Collectif soutien peuple grec

Débat « Peut-on annuler la dette ? » le 28 avril à Rennes
ANI, CICE, "pacte de compétitivité, loi Macron, projet TAFTA...
Plans d’austérité au nom de la réduction des déficits et de la dette publique
Conférence-débat « Peut-on annuler la dette ? » le 28 avril à Rennes Maison des associations Cours des (...)

jeudi 5 mars 2015
par  Amitié entre les peuples

RENNES : CASSER « LE MUR DE L AUSTERITE » le 14 Mars 2015 !

RENNES : CASSER « LE MUR DE L AUSTERITE » le 14 Mars 2015 !
Un collectif se propose de « Casser le mur de l’austérité » en Europe le 14 mars 2015 à Rennes.
Une réunion au bar près de la Cité administrative bd de la Liberté ce 5 mars à 19H 30 va préparer la mise en oeuvre de cette initiative.
Contre la (...)

dimanche 15 février 2015
par  Amitié entre les peuples

ACOSS, CADES et UNEDIC contre le peuple-classe et pour la finance du 1%

ACOSS, CADES et UNEDIC contre le peuple-classe et pour la finance du 1%
L’ACOSS, qui assure le financement de la Sécurité Sociale au quotidien, se finance à plus de 60% sur les marchés financiers, ce qui entraîne des surcoûts et fragilise la protection sociale. Ce scandale doit cesser et l’ACOSS doit (...)