Le familialisme comme pilier de l’ordre patriarcal

dimanche 2 juillet 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 14%

Le familialisme comme pilier de l’ordre patriarcal

Le familialisme – le fait que la famille occupe une place constitutive dans l’ordre social – est un des piliers de la culture politique française. dit, dans son livre « La loi de la parenté, la famille, les experts et la République » (Fahrenheit, 2017), l’historienne américaine Camille Robcis, professeur à l’Université de Cornell. (sur Mediapart)

Le familialisme, c’est aussi et encore, en France et dans les pays sortis du dogmatisme religieux (catholique), et malgré le refus du mariage forcé et la norme du mariage amoureux et par consentement mutuel y compris homosexuel, malgré le droit au libertinage (juvénile ou prolongé), le PACS, le droit au divorce, etc... un pilier du « patriarcat réduit » de la « seconde modernité » (De Singly), celui qui a vu la reconnaissance juridique de la liberté des femmes, de l’égalité hommes-femmes dans un cadre laïque et ce dans de nombreux champs de la société ; ce qui ne signifie nullement fin du patriarcat !

Christian DELARUE


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)