Hyperpatriarcat sur le cas d’une petite fille agressée sexuellement et mariée à son agresseur

vendredi 23 décembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Hyperpatriarcat sur le cas d’une petite fille agressée sexuellement et mariée à son agresseur

Transmis par Henri Saint-Jean

Un juriste tunisien - M Hatem Kotrane - défend ci-dessous, pour la Tunisie, une réforme progressiste conforme à une évolution du droit vers l’égalité hommes-femmes et la non violence, une réforme qui fasse sauter une mesure typiquement hyperpatriarcale en plus d’un déni de justice en cas de violence sur mineur (13 ans ici) suivi d’un mariage (comme si le mariage validait les violences internes aux couples).

http://www.lapresse.tn/15122016/124193/atteinte-flagrante-aux-droits-de-lenfant.html


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)