Etatisme et autogestion : la coupure caricaturale. N Poulantzas

mercredi 11 juillet 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

Etatisme et autogestion : la coupure caricaturale.

Le propos qui suit est de Nicos Poulantzas in L’Etat, le pouvoir le socialisme PUF Quadrige 1978.

L’on se plaît aujourd’hui (en 1978), en France, à parler de deux traditions du mouvement ouvrier et populaire, celle étatiste et jacobine, de Lénine et la Révolution d’Octobre à la III èmme Internationale et au mouvement communiste, celle autogestionnaire et de démocratie directe à la base. Pour réaliser le socialisme démocratique, il faudrait rompre avec la première et se situer dans la seconde. Poser la question de cette façon est quelque peu sommaire. Il y a bien sûr deux traditions, mais elles ne recoupent pas les courants auxquels on les identifie. Croire, qui plus est, qu’il suffit de se situer dans le courant autogestionnaire ou de démocratie directe à la base pour éviter, de ce fait, l’étatisme, c’est là une erreur de fond.


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/