Contre la doxa travailliste en Europe vive la RTT et le partage du travail. C Delarue

mercredi 16 juin 2010
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

FSE Istanbul 2010

Campagne « L’Europe est à nous ! »

cf Pour un pour droit de travail unifié en Europe - M Karbowska

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1119

*

Contre la doxa travailliste en Europe, vive la RTT et le partage du travail.

Partons d’un constat : « Force à nouveau est de constater que le centre de gravité idéologique du débat politique s’est considérablement déplacé vers la droite . Depuis plusieurs années en effet, une véritable doxa »travailliste« s’est tranquillement installée dans le débat public : il faut »revaloriser le travail« en le »récompensant mieux«  ! » in :

L’émancipation salariale contre la doxa travailliste

http://ecorev.org/spip.php?article535

Le propos visait la France. Il est valable pour l’Europe. Reprendre au plan européen la tâche d’émancipation contre le dogme néolibéral est urgent : Repenser le travail et travailler tous et toutes.

I - Quelques propositions en défense.

A) Le volet anti-travailliste :

- Nul n’est exempt, sauf le jeune et le retraité ou pensionné, de la participation à la production de l’existence sociale.

- Le travailler tous sobrement et dignement s’oppose à la dualité entre le travail (mal) payé et le chômage indemnisé.

- Lutter contre le travaillisme donc pour le partage est essentiel.

- Lutter contre le travaillisme dans cette perspective ce n’est pas « ne rien faire » ou « s’occuper », c’est travailler sobrement, briser l’intensification et le travailler toujours plus.

B) Un volet complémentaire

Parallèlement, il convient de défendre :

- le bloc social des prolétaires à moins de 3000 euros par mois au sein des pays les plus développés européen. Le niveau est moindre ailleurs. Mais des recherches peuvent être entreprises pour le déterminer. Voir texte cité en tête de cette contribution de Monika Karbowska.

- la grille républicaine d’affectation des qualifications personnelles sur des postes doit être confortée dans la sphère publique et généralisée dans le privé dans chaque Etat européen. Cela suppose un service public national de l’instruction des jeunes dans chaque Etat délivrant des diplômes nationaux pour tous et toutes ( y compris les Roms) avec des équivalences validées au plan européen.

II - Quelques développements pour mieux comprendre.

A) D’abord quelques distinctions utiles avec le schéma en forme de cercles de Jean-Marie Harribey.

- L’activité est un cercle plus large que le travail

- Travail domestique (hors de l’économie) différent du travail indépendant et du travail salarié (intégré à l’économie)

- Le travail salarié est subordonné pas le travail indépendant.

- Travail salarié marchand et travail salarié non marchand, ce dernier aboutissant à un production non marchande.

Il importe d’aller plus loin avec un document de base d’économie du travail enrichi par des remarques de type philosophiques et sociologiques - Jean-Marie HARRIBEY

http://harribey.u-bordeaux4.fr/travaux/travail/travail.pdf

B) Ensuite quelques éléments sur le travail salarié et l’exploitation.

- L’esclave n’est pas exploité, seul le travailleur salarié l’est.

- L’exploitation salariale n’est pas l’exception mais la règle (on peut donc
faire moins de 35 heures et être exploité comme salarié et faire 50 heures de travail indépendant et ne pas l’être)

- Le travailleurs salarié vend sa force de travail pas son travail

Qu’est-ce que l’exploitation ?

C) Le travaillisme ne recoupe pas la notion d’exploitation mais s’en rapproche.

On délaisse la question de l’extorsion de la plus-value mais on en retient l’idée que le capital veut toujours du travail plus et jamais de partage.

- le travaillisme ne se limite pas au travail ouvrier de l’industrie.

- Il se rapporte aussi bien au travail indépendant qu’au travail salarié, au travail salarié du privé qu’au travail salarié public.

- L’anti-travaillisme milite expressément pour la réduction du temps de travail sans intensification pour enclencher le « travailler tous et toutes »

- la lutte contre l’exploitation salariale débouche sur l’abolition du salariat à long terme, le travaillisme aussi.

* Définition du classisme et du travaillisme

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=10686

III - Quelle perspective de RTT en France et en Europe.

- Stopper l’hypocrisie du travail indépendant en sous-traitance contrainte.

- Descendre à 30 heures de travail hebdomadaire voire à 28 ou 25 heures pour le travail pénible

- Réhabiliter la démocratie fiscale contre la finance au profit du travail.

- Instituer un pôle public bancaire dans chaque Etat et instituer une coordination des politiques publiques bancaires en Europe.

- Refonder les institutions européennes en les démocratisant.

Christian Delarue


Brèves

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

26 août 2016 - Schéma : Peuple nation, peuple-classe, peuple social.

Schéma : Peuple nation, peuple-classe, peuple social.
http://www.legrandsoir.info/schema-peuple-nati

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/