25 ans du Mouvement des Paysans Sans Terre (MST) du Brésil

mercredi 30 septembre 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

25 ans du Mouvement des Paysans Sans Terre du Brésil :
du 29 septembre au 4 octobre 2009 à Paris

Communiqué de presse Confédération paysanne - 25 sept 2009

En 2009, le Mouvement des Sans Terre (MST) du Brésil commémore 25 ans de luttes. Grâce à l’action de ce mouvement paysan, un des plus importants en Amérique latine, plus de 350 000 familles ont obtenu des terres à cultiver.

A Paris, plusieurs partenaires français du MST s’associent pour célébrer l’événement. Cet anniversaire offre l’opportunité d’entamer un dialogue avec la société sur l’avenir des modèles agricoles et paysans. Il permet également d’ouvrir le débat sur les modes de production à adopter pour préserver notre planète et ses ressources.

En effet, les enjeux auxquels le MST est confronté dépassent largement le contexte brésilien. Les Sans Terre ne luttent plus uniquement contre les propriétaires de terres inexploitées pour que soit appliquée la réforme agraire. Ce mouvement situe désormais son action au confluent des revendications rurales, économiques, démocratiques et écologiques.

La longue expérience des Sans Terre permet d’interroger avec acuité ces enjeux. Car lorsque l’agriculture des pays du Sud, insérée dans un modèle de libre-échange international, est entièrement vouée à l’exportation, lorsque quelques entreprises transnationales contrôlent la production des graines et des semences, et maîtrisent les réseaux de distribution, il est impossible d’atteindre une souveraineté et une sécurité alimentaire. Lorsque, enfin, face à la crise énergétique, les gouvernements stimulent la production des agrocarburants, l’impact sur le monde paysan est considérable.

La population rurale représente aujourd’hui plus de deux milliards de personnes dans le monde. Priver ces personnes de leur outil de travail qu’est la terre, c’est non seulement risquer de ne plus pouvoir faire face aux besoins alimentaires mondiaux, mais c’est aussi favoriser l’exode rural, et bien souvent le grossissement des bidonvilles.

L’amélioration des conditions de vie des paysans et la production d’une nourriture de qualité, accessible aux populations rurales et urbaines, passent par une prise de conscience collective de ces enjeux.

Nous vous invitons à venir partager l’expérience du Mouvement des Sans Terre et de ses partenaires :

* Du 29 septembre au 4 octobre : campement et expo-photo, place Joachim Du Bellay, Paris 1er.

* Mardi 29 septembre à 11 h : Conférence de presse sur le campement (place Joachim Du Bellay, Paris 1er.)

En présence d’ Andreia Borges, membre de la direction nationale du Mouvement des Sans Terre du Brésil, de Bernard Salamand, Président du CRID et de Claude Girod de la commission internationale de la Confédération paysanne.

* Jeudi 1er octobre à 18h : Conférence-débat : Quel(s) modèle(s) d’agriculture pour notre avenir ? Après la crise alimentaire, quelles propositions paysannes ?
Salle Jean Dame, 17 rue Leopold Bellan, Paris 2e (M° Sentier).


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/