Vive le peuple-classe du Vénézuela pour une autre démocratie là-bas !

vendredi 4 août 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Vive le peuple-classe du Vénézuela pour une autre démocratie là-bas !

La critique est nécessaire à la construction du socialisme. Pas de socialisme authentique sans critique des dérives qui peuvent surgir. Il ne faut pas confondre critique en ce sens et critique pro-capitaliste.

Refuser le campisme ce n’est pas tenir un « discours mi-figue mi-raisin » et encore moins pactiser avec la droite et le bloc élitaire du pays, bloc étendu à l’oligarchie impériale des Etats-Unis.

La démocratie socialiste permet la pleine expression des intérêts du peuple-classe dans sa diversité tant ceux de l’encadrement que ceux les plus dominés, soit les intérêts des employés et ouvriers - hommes et femmes de toutes couleurs de peau, de toute orientation sexuelle, nationaux ou simple résident, stables ou précaires - afin de pouvoir les retenir et valider, ce que ne fait pas la « démocratie réellement existante » qui s’appuie sur l’expression d’un « bloc élitaire » autour de la classe dominante (oligarchie et bourgeoisie au coeur) et des riches, le 1% comme classe d’appui. Et au-delà au sein des petites-bourgeoisies.

I - En défense du peuple-classe du Vénézuela en danger multiple :

- danger d’autoritarisme de ses dirigeants (Maduro étant plus autoritaire encore que Chavez qui fut un leader national-populiste très anti-impérialiste mais qui protégeait un « capitalisme social » avec sa bourgeoisie nationale),

- danger de sa droite politique plus dure encore contre le peuple que Maduro,

- danger de sa classe économique dominante toujours prête à la surexploitation des travailleurs,

- danger de l’oligarchie des USA qui tient à la soumission des pays du sud de l’Amérique à ses intérêts notamment en matière de pétrole.

II - Toujours se battre contre les puissants, ceux d’en-haut de son pays, ceux d’en-haut des pays impérialistes dont les oligarchies dominent tous les peuples-classe du monde avec l’appui des bourgeoisies compradores.

III - Toujours et encore fraterniser avec les peuples-classe voisins, du moins les composantes les plus ouvertes et progressistes. Créer ou entretenir une organisation internationale de défense des peuples-classe du monde pour aller vers un socialisme de pluri-émancipation. Pas de République véritable et pas de démocratie authentique sans trajet conséquent vers le socialisme et son cantonnement drastique de la logique de profit et des autres logiques de domination !

Christian DELARUE

Signataire de l’Appel international urgent pour stopper la montée de la violence au Venezuela - Regarder le Venezuela au-delà de la polarisation

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/110817/vive-le-peuple-classe-du-venezuela-pour-une-autre-democratie-la-bas

sur bellaciao aussi


Brèves

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts