La triple polarisation et l’impérialisme - Ch Delarue

mercredi 6 juillet 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

La triple polarisation et l’impérialisme

L’idée d’une double polarisation conflictuelle interne à chaque nation et externe selon une coupure Nord-Sud est relativement connue. Elle mérite actualisation, complément.

Partons d’un usage militant d’un ouvrage académique à propos de double polarisation.

Dans le document d’intervention ci-dessous, j’évoque, au nom du MRAP en 2005 (pour introduire à la question des migrations développée par Bernadette HETIER à côté de moi sur la photo), la « double polarisation », dite de façon très abrégée, interne et externe , soit celle évoquée par de nombreux économistes critiques dont François Chesnais dans « La mondialisation du capital » mais aussi Thomas Coutrot et Michel Husson dans « Les destins du tiers-monde » Ed Circa.

De la mondialisation aux immigrations : un cadre global de contraintes — MRAP 2005 - http://ancien.mrap.fr/international/mondialisation/de-la-mondialisation-aux-immigrations-un-cadre-global-de-contraintes

François Chesnais explique dans dans « La mondialisation du capital » en 1994 qu’il existe d’une part une polarisation à chaque formation sociale, chaque nation, chaque pays et une polarisation Nord-Sud entre la Finance-Etat des « pays de la triade » et les peuples-classe du sud (qui ne sont d’ailleurs pas que les pays ACP comme je le lis ici en oubliant le Maghreb, le Machrek ). François Chesnais ne dit pas peuple-classe mais ce concept (repris par moi avec un autre sens en 2006) semble bien adapté - à mon avis - à l’idée de clivage interne à chaque communauté nationale-étatique (à condition de ne pas y mettre « 99% d’en-bas » mécaniquement) .

Le concept de peuple-classe montre fondamentalement un rapport de domination des puissants contre le peuple (et le terme peuple-classe ne signifie pas que le peuple est une classe mais qu’il y a rude clivage). Peuple-classe vise un rapport de domination venant d’en-haut, de l’oligarchie politico-financière ou de la bourgeoisie ou de la classe capitaliste dominante du pays. Evoquer oligarchie prête plus - pas toujours- à une critique de type « démocratie rabougrie », alors qu’évoquer bourgeoisie ou classe capitaliste incite plus - pas toujours - à mettre l’accent sur des effets économico-sociaux et politiques de la domination de classe : austérité, exploitation de la force de travail privée et publique, moindre service public, moindre justice fiscale,etc.

Pourquoi alors évoquer une troisième polarisation ? C’est qu’il importe de tenir compte de la domination de l’oligarchie politico-financière de l’Union européenne en plus de celle nationale. Cela paraît évident mais mérite d’être dit (1). Chaque peuple-classe de l’Union Européenne a donc le devoir de lutter en conscience 1 - contre sa propre oligarchie nationale et 2 - contre l’oligarchie de l’UE (la Troïka) . Et, par solidarité avec les peuples-classe du sud il doit aussi 3 - lutter contre l’impérialisme de sa classe dominante à l’encontre des peuples du Sud.

C’est là, à ce stade du raisonnement, que j’évoque « La double impasse » (Sophie Bessie) pour refuser tout accommodement avec les intégrismes religieux, du Sud ou du Nord (cf ma contribution sur la « triple mondialisation »). Ce qui n’empêche nullement la critique de « L’autoritarisme rampant à la française » | ( http://www.slate.fr/story/119461/france-derive-autoritaire ).

Christian DELARUE

1) Peuple-classe 99% contre oligarchie - Ne pas se tromper d’ennemi | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/250516/peuple-classe-99-contre-oligarchie-ne-pas-se-tromper-d-ennemi

JPEG - 684.7 ko
Débat à Vieux Chamont en 2005


Brèves

24 septembre 2017 - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/