Ni classisme, ni racisme, mobilisation ! Ch Delarue

lundi 11 avril 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Ni classisme, ni racisme, mobilisation

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/110422/ni-classisme-ni-racisme-mobilisation

1 - Ni classisme, ni racisme, ni fascisme !

Une vaste majorité de gens a souffert de la politique droitière de M Macron ! On voit que c’est difficile de convaincre de voter contre M Le Pen et donc pour lui au second tour ! Mais ce n’est facile pour quasiment personne !

Revenons sur son classisme multiforme, tant au sens large que plus particulier. M Macron a porté ces dernières années tout à la fois un mépris de classe répété (exemple en 1) mais aussi et surtout - au-delà des mots - une dure politique antisociale de classe des riches et pour les riches (temps de travail, âge retraite, etc) et les grandes entreprises (contre l’emploi des fonctionnaires, les services publics, etc). M Le Pen ne fera pas mieux que Macron . Ce sont deux réactionnaires classistes.

On a ce 10 avril 2022 la peste et le choléra ! C’est le peuple des 98 – 99% qui va encore trinquer ! Les travailleurs et travailleuses n’ont rien à attendre de bon de ces deux-là ! Aucune politique sociale et environnementale n’est à attendre .

Mais attention , ne soyons pas dupe : Mme LE PEN évoque la justice sociale face à M Macron mais c’est un double langage (comme les islamistes signalés par certains), un mensonge pour mieux faire passer son fascisme . Elle n’est pas brut de racisme comme J-M Le Pen, du moins face à la presse car c’est tout différent devant ses militant-es ! Il faut donc répéter que le RN reste le pire danger pour les ouvriers et employés du rang et c’est pire encore pour les minorités diverses vivant en France.

Une force fasciste ajoute toujours plus en terme de racisme, de répression policière, de groupes fascistes sortis de l’ombre pour les basses besognes . Les minorités diverses vont souffrir.

Il faudra donc lutter syndicalement avec grèves et manifestations pour contrer les attaques classistes, racistes et sexistes ! Il faudra donc combiner plusieurs types de luttes sans oublier l’écologie.

2 - Les urnes et la rue

- Ceux qui subissent la politique des riches sont ultra majoritaires !
Ces élections ne reflètent pas la vie réelle et les revendications des 2/3 voire des 3/4 de la population. On ne voit que des élites et cadres sup a la télé qui stigmatisent le "petit peuple » qui irait bien vers les 32 h hebdo (pas les 35 plus), les 60 ans de retraite, des salaires permettant de mieux se loger, etc.

- Le fascisme commence par empêcher les grèves et les manifestations.
Portugal de Salazar, Espagne de Franco, Grèce des colonels, etc... toutes les dictatures autour des patrons répriment durement les manifestations populaires. Macron a montrer le mauvais exemple durant ces dernières années. Marine Le Pen pourra le souligner aisément lorsqu’elle enverra sa police et en plus ses nervis !

Outre la mobilisation pour battre l’extrême-droite et faire reculer ses idées il va donc y avoir aussi la mobilisation populaire contre la politique classiste anti-sociale de M. Macron. Autre question plus incertaine : Comment en outre peser pour préparer l’unité à gauche lors des élections législatives ?

Christian Delarue


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/