Les Gilets jaunes : une construction de contre-hégémonie face au 1% - Christian DELARUE

jeudi 24 janvier 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Autre paradigme démocratique : la politisation empowerment !

En français cela donne : Socialisation et démocratie de lutte d’en-bas, par en-bas pour en-bas !

Les Gilets jaunes : une construction de contre-hégémonie face au 1%

Les lieux de la contre-hégémonie par en-bas du peuple-d’en-bas des Gilets jaunes sont les rond-points, les réseaux sociaux, les manifestations régulières.

Au-delà, on trouve une unité forte construite autour de quelques exigences sociales et démocratiques acceptées de tous et toutes. Ce qui est hors de ces exigences - immigration par exemple - est non pas combattu mais simplement écarté comme étant hors sujet. C’est une méthode originale qui permet la convergence de la lutte. On ne parle pas de ce qui divise ! C’est un peu comme à la pause café des entreprises (pas toujours !) sauf qu’ici on évoque les besoins sociaux et les moyens de les satisfaire . Il n’y a donc pas (ou pas trop) de « bain idéologique confusionniste » (cf Philippe Corcuff).

La pluralité n’est permise que si elle est compatible avec le nécessaire rapport des forces contre une classe dominante qui travaille elle constamment - médias mainstream à l’appui - à unir au-delà d’elle, notamment au sein du 5% et du 10% d’en-haut, des strates qui demeurent cependant hétérogènes entre cadres supérieurs et professions libérales ou patronat.

Les gilets jaunes étaient et restent des personnes - hommes et femmes - de toute idéologie, de toute origine - diversité donc - mais connaissant des fins de mois difficiles . C’est le point commun ! Il y a cependant des solidarités actives ou passives avec une fraction des classes moyennes plus aisées mais subissant le déclassement social ou le craignant pour l’avenir, notamment du fait du projet de retraite à points.

De cette particularité - fins de mois sources de souffrances sociales, d’angoisses devant la vie - dûment rapportée aux politiques « classistes » diverses des classes politiques (qui se sont succédées depuis 1983) et du 1% d’en-haut, ainsi que du MEDEF - toujours pro-austérité et casse des appuis sociaux institutionnalisés - est issue une puissante colère sociale axée les premiers temps sur la justice sociale et fiscale et dans un second temps sur la réappropriation démocratique via le RIC. Le champ s’élargit !

Christian DELARUE

Sur la contre-hégémonie lire :
La gauche, le peuple et la stratégie contre-hégémonique (Christian Delarue) - Les blogs d’Attac
https://blogs.attac.org/contre-hegemonie/democratisation/article/la-gauche-le-peuple-et-la-strategie-contre-hegemonique-christian-delarue

GILETS JAUNES : Lutte du bloc social d’en-bas contre bloc social d’en-haut ! Christian DELARUE
http://amitie-entre-les-peuples.org/GILETS-JAUNES-Lutte-du-bloc-social-d-en-bas-contre-bloc-social-d-en-haut

JPEG - 49.9 ko


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/