Le peuple-classe de France attaqué par nos élites pro-capitalistes

lundi 2 janvier 2023
par  Amitié entre les peuples
popularité : 13%

Thème : classisme

Le peuple-classe de France attaqué par nos élites pro-capitalistes (1)
Bonne année avec ce 1er janvier 2023 ou le président Macron annonce une véritable "guerre de classe »

Une guerre de classe contre plusieurs fractions de peuple, aussi bien les chômeurs (règles régressives sur les allocations de survie), que les actifs du privé ou du public avec la retraite portée à 65 ans de travail pour ouverture des droits, ou les services publics de santé (l’hôpital public au rabais) ou d’éducation , etc etc). On a là des mesures de type « Thanatos » c’est à dire profondément destructrice des appuis sociaux des diverses classes sociales du peuple-classe de France, les 99%.

Perspectives
A l’opposé pour aller vers un « mieux populaire » (sans même parler d’aller nettement vers un éco-socialisme), il faudrait (re)construire des règles sociales, fiscales, territoriales qui protègent les classes dominées des 99% de France, toutes y compris les plus pauvres et les plus fragiles. Aucune politique de civilisation sans cette construction. Soit le contraire de détruire, de casser encore. Car tout cela n’est hélas pas nouveau. Thatchérisation du monde disions-nous.

La bonne année serait, pour nous acteurs et actrices du peuple-classe le choix d’une orientation de civilisation nettement plus soucieuse de ceux et celles d’en-bas, et ce à tous les étages de la pyramide France et pas que pour le 1 ou 2% d’en-haut. On comprend bien qu’il s’agit d’une politique de civilisation très en construction du « social » (et de l’écologie) passant par la reconstruction des services publics distribuant de la valeur d’usage hors prix de marché, renforçant l’hôpital public, la sécurité sociale, posant de meilleures règles pour les chômeurs et précaires, etc , politique qui s’oppose à une politique faite surtout pour plus de richesse pour le 1% environ.

Nous sommes nombreux à refuser la politique droitière de Macron, sa politique classiste, anti-sociale.

Les syndicats de travailleurs et travailleuses vont riposter, les associations comme ATTAC aussi. La gauche politique sera dans la rue aussi.
Et cela ne va pas se faire qu’en France, puisque ces mêmes politiques font des malheurs ailleurs.
Solidarité entre les peuples.

Christian Delarue

1) J’ajoute ici un court descriptif de l’essence du capitalisme - dans sa logique pure - en 8 points in « Faut tuer Tina » d’ Olivier Bonfond :
1 -Son objectif : le profit
2 -Sa base : la propriété privée
3 -Son carburant : l’exploitation des travailleurs et travailleuses et de la nature.
4 -Son moteur : l’initiative privée
5 -Sa vitesse : la croissance économique
6 -Sa logique : la compétition
7 -Sa culture : l’individualisme
8 -Sa promesse : la richesse matérielle pour tous


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/