LE FN toujours contre les droits des femmes : communiqué de presse du C N D F

lundi 14 décembre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

LE FN toujours contre les droits des femmes : communiqué de presse du Collectif National pour les Droits des Femmes

A l’issue du second tour des élections régionales, tout le monde respire : le Front National n’a pas réussi à prendre la tête d’une seule région. Mais à quel prix ! La gauche, qui s’est désistée, est absente pour 6 ans de l’exécutif de deux régions. Le FN a cependant établi son meilleur score avec 6,82 millions de voix, en forte et constante progression.
Ce résultat est le signe que le FN représente toujours un profond danger. Il marque la droitisation de la société française, lui qui depuis des années réussit à imposer ses obsessions, immigration et insécurité, comme autant de thématiques de la vie politique française. Il marque de son empreinte d’extrême droite la politique nationale.
Le pire serait de se dire que nous avons échappé au pire encore une fois et de se réfugier dans l’immobilisme en retrouvant avec satisfaction les jeux politiciens habituels. 2017 n’est pas loin et le FN entend bien se qualifier pour le second tour.
Nous savons, féministes, ce que veut dire une politique d’extrême droite : pas de subventions pour les associations militant sur l’avortement, les violences faites aux femmes, l’égalité au travail, le soutien aux lesbiennes, aux sans papiers, etc. Nous savons que le fond de commerce du FN concernant les droits des femmes est le retour au foyer avec un « revenu parental », la glorification de la maternité et la pseudo complémentarité des rôles, le torpillage de la loi sur l’avortement, l’incrimination des immigrés comme auteurs de violences, signe d’un racisme viscéral, etc. Après des décennies de combats féministes nous ne voulons pas de cette régression.
Il reste peu de temps pour mettre en place une politique économique et sociale qui, sous prétexte de résorption du chômage, ne fasse pas de cadeaux incessants au patronat, tout ceci sans efficacité aucune. Il reste peu de temps pour juguler la désespérance des personnes qui se jettent dans les bras du Front National en l’absence de programme alternatif crédible. Il reste peu de temps pour stopper vraiment le Front National. Nous, féministes, nous saurons prendre notre part, toute notre part pour lui faire barrage.


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)