Féminisme des 99% : Manifeste. Note Christian Delarue

samedi 26 août 2023
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Peuple-classe : Féminisme des 99% : Un manifeste.

Note de Christian Delarue

Nous faisons référence ici au livre "FEMINISME pour des 99% : Un manifeste" (composé de 11 thèses suivi d’une longue postface) de Cinzia Arruzza, Thithi Bathacharya, Nancy Fraser (Ed La Découverte 2019 - janv 2023)

Un autre féminisme est possible  ! Entendez autre que celui porté par les « fémocrates » du 1% (page 28). Il s’agit de promouvoir un féminisme sans participation, sous couvert d’égalité des chances, au classisme, au "sale boulot classiste" (soit pour le dire brièvement à la gestion de l’exploitation de la force de travail et à la casse des services publics ) et même un féminisme anti-classiste (soit contre toute politique de domination de classe du 1%). En outre, et c’est lié, ce féminisme est anti-capitaliste, sa perspective finale n’étant rien moins qu’écosocialiste (cf thèse 9 page 76).

Mais revenons aux premières pages qui posent un refus : « En rejetant fermement le féminisme du 1% et le dogme qui incite les femmes à « s’imposer » dans les hautes sphères, notre féminisme peut devenir une lueur d’espoir pour toutes et tous. » (page 17 du Manifeste - 1 ). Il s’agit de construire un féminisme du peuple-classe.

Ce féminisme du peuple-classe, agissant au travail et hors travail (y compris donc dans la sphère de la reproduction sociale) se doit d’être en capacité de porter l’exigence d’égalité des cadres de la sous-bourgeoisie aux employées de base et jusque dans les "sous-sols" oubliés de la hiérarchie sociale.

Ce féminisme est aussi antiraciste. Sur ce volet, il se dit aussi opposé au colonialisme, à l’esclavagisme, à l’impérialisme et donc en solidarité avec les peuples 99% subissant une emprise militaire, économique et classiste des Etats du Nord global.

Il s’oppose aussi aux forces réactionnaires fascisantes qui encouragent l’homophobie, la transphobie, l’ethno-nationalisme , la xénophobie, le militarisme en prétendant soutenir "l’homme du peuple" alors qu’ils soutiennent la ploutocratie (p88).

Ce manifeste n’est pas expressément dit altermondialiste mais il l’est néanmoins via un anticapitalisme franc et un internationalisme des peuples devant déboucher sur une alternative eco-socialiste. Il vise, de plus, une insurrection mondiale.

https://www.editionsladecouverte.fr/feminisme_pour_les_99-9782348042881

Note Christian Delarue
CN du MRAP délégué à l’altermondialisme
ici à UEMSS Bobigny aout 2023

XX

Pour un féminisme du peuple-classe : citons aussi Mediapart de 2019, bien que l’article ne soit pas consacré exclusivement à ce livre.

"Le féminisme aussi peut servir l’oppression" - de Lise Wajeman

"L’enjeu de ce « féminisme pour les 99 % » est clairement énoncé dans les premières pages du livre : le féminisme pour lequel plaide Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook, selon laquelle « nous serions bien mieux loties si la moitié des pays et des entreprises étaient dirigés par des femmes », n’est pas le féminisme qu’ont revendiqué les organisatrices de la huelga feminista, la grève des femmes en Espagne au printemps 2018, appelant à une « société débarrassée des oppressions, de l’exploitation et des violences sexistes ». Tandis que l’une défend « une égalité des chances de dominer », les autres veulent « en finir avec le capitalisme ».

Celles et ceux qui se réclament du féminisme doivent donc rompre avec ce « féminisme du 1 % », avec ce « dogme qui incite à s’imposer dans les hautes sphères », qui « propose une vision de l’égalité indexée sur les lois du marché » : ce féminisme-là ne sert qu’un petit nombre de femmes, concentrées dans le monde occidental et les catégories professionnelles supérieures. « Nous n’avons aucun intérêt à briser le plafond de verre si l’immense majorité des femmes continue d’en nettoyer les éclats. »

Les auteures de Féminisme pour les 99 % appartiennent à des générations différentes, mais toutes les trois se définissent comme des féministes marxistes."

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/080319/le-feminisme-aussi-peut-servir-l-oppression

JPEG - 29.5 ko


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d