EGALITE DANS LA LIBERTE (EGALIBERTE) et RESPECT DE LA DIVERSITE TEXTILE !

mardi 10 octobre 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

EGALITE DANS LA LIBERTE (EGALIBERTE) et RESPECT DE LA DIVERSITE TEXTILE !

Comment en est-on arrivé, chez certains à penser que la faible injonction capitalo-patriarcale à la mini-jupe et hauts talons – qui fait, précisons-le, l’objet de très peu de dépôts de plainte dans les commissariats (quasiment aucune car c’est souvent par plaisir et par choix - mais c’est parfois une sollicitation sexiste pour inviter à mieux séduire un client - cf doc cgt) – serait PIRE ou à la rigueur EQUIVALENTE, à suivre par exemple Ester Benbassa (sénatrice EELV), que l’injonction religieuse au voile (et à la tunique cache-cul au-dessus du pantalon quand ce n’est pas la jupe ras du bitume), laquelle injonction n’est pourtant pas que simple publicité mais réelle et lourde obligation de s’habiller en hypertextile, soit par soumission hiérocratique, soit du fait de lourdes menaces familiales, soit par harcèlement sexyphobique dans la rue du fait d’une haine du féminin (forme corporelle, bout de peau, vêtement ou artifice féminin) ! Réponse : lutte contre l’islamophobie !

L’égalité reste posée mais elle doit accompagner la liberté individuelle et non pas des interdits qui accompagnent trop souvent chez certains la défense de l’égalité !

La diversité textile allant de la minijupe et talons au voile est-elle alors la manifestation culturelle de cette liberté proche du relativisme culturel qui porte refus de l’ égalité stricte et du conformisme uniformisateur et autoritaire ?

Le refus de l’égalité hommes-femmes est préconisé par les intégrismes religieux sexyphobiques et de camouflage des femmes. Mais pas qu’eux !
A l’autre bout du spectre textile, on trouve l’expression péjorative « belles plantes » qui vient parfois de féministes et c’est aussi du du sexisme sexyphobique !

De quelle morale enfin se réclament ceux et celles qui refusent l’hypotextile librement adopté alors qu’ils ou elles défendent l’hypertextile ? Quelle attitude ouverte ou au contraire autoritaire par rapport au corps, notamment féminin . Ils ou elles en viennent même à l’insulte - obsession sexuelle (cf Tricia Natho sous le texte d’Yvon Quiniou)- comme nombre de personnes à « surmoi » sévère et dur, bloquées sur le registre de la liberté textile, notamment sur le volet hypotextile. Par ailleurs, la pudibonderie pour soi peut-elle faire office de morale à imposer aux autres. Evoquer enfin la spiritualité en l’instrumentalisant contre l’hypotextile afin de promouvoir un conformisme textile n’est-ce pas de la fausse conscience critiquée jadis par les sociologues critiques.

Christian Delarue
Addendum Dec 2017

DIVERSITE CORPORELLE et TEXTILE : Reprise du slogan du MRAP sur le Vivre ensemble avec nos différences - Amitié entre les peuples
http://www.amitie-entre-les-peuples.org/DIVERSITE-CORPORELLE-et-TEXTILE-Reprise-du-slogan-du-MRAP-sur-le-Vivre-ensemble?lang=fr


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d