Le MRAP se félicite que le Gouvernement sud-africain ait décidé d’afficher la provenance des produits des Territoires Palestiniens Occupés

mardi 11 septembre 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Le MRAP se félicite que le Gouvernement sud-africain ait décidé d’afficher la provenance des produits des Territoires Palestiniens Occupés

mardi 11 septembre 2012 - 11h00

Le MRAP se félicite que le Gouvernement sud-africain ait décidé d’afficher la provenance des produits des Territoires Palestiniens Occupés

Le mercredi 22 août, le porte-parole du Gouvernement sud-africain, M. Jimmy Manyi, a annoncé que « la décision était conforme à la position du Gouvernement qui reconnaît les frontières établies par les Nations-Unies en 1948 et ne reconnaît pas les territoires occupés au-delà de ces frontières comme faisant partie de l’Etat d’Israël. »

Le MRAP tient à saluer la décision du Gouvernement sud-africain d’imposer aux grossistes et commerçants l’obligation de prouver la provenance des produits et d’indiquer distinctement lorsque ceux-ci proviennent des territoires occupés de Cisjordanie, illégalement occupés par l’Etat d’Israël. Le MRAP rappelle que le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale des Nations Unies (CERD/C/ISR/CO/14-16) lors de sa dernière session, au mois de février 2012, a exhorté l’État d’Israël « … à tout mettre en œuvre pour éradiquer toutes les formes de ségrégation entre les communautés juives et non-juives. » ; de plus le Comité a recommandé à l’Etat d’Israël « d’intensifier ses efforts et d’utiliser tous les moyens possibles pour contrer et endiguer la vague de racisme et de xénophobie, en mettant en œuvre les mesures appropriées pour combattre la prolifération d’actes et manifestations de racisme qui ciblent particulièrement les minorités non-juives dans les territoires sous le contrôle effectif de l’État partie. »

Se référant à la situation particulière des Territoires Occupés, ledit Comité a exhorté l’État d’Israël à prendre des mesures immédiates pour interdire et éliminer toute politique et pratique de ségrégation raciale et d’apartheid qui affectent de façon disproportionnée la population palestinienne dans le territoire palestinien occupé et qui violent les dispositions de l’article 3 de la Convention pour l’élimination de la discrimination raciale.

Le MRAP condamne fermement la politique coloniale de l’Etat d’Israël qui viole le droit international et les droits fondamentaux, individuels et collectifs, du peuple palestinien.

Le MRAP rappelle que l’art. 49 de la IV Convention de Genève stipule que « La Puissance occupante ne pourra procéder à la déportation ou au transfert d’une partie de sa propre population civile dans le territoire occupé par elle. »

Le MRAP rappelle à toutes les Hautes Parties contractantes leur obligation de respecter et faire respecter, en toutes circonstances., la IV Convention de Genève.

Le MRAP exprime sa vive inquiétude du fait du silence qui entoure la décision annoncée par l’Etat d’Israël d’interrompre indéfiniment sa collaboration avec le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, ainsi qu’avec l’Office du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies.

Paris, le 10 septembre 2012.


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts