L’urgence de reconquête publique dans le secteur financier : la preuve par Dexia.

lundi 21 novembre 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 16%

L’urgence de reconquête publique dans le secteur financier :

la preuve par Dexia.

JPEG - 52.6 ko

Après avoir bénéficié de l’injection de 6 milliards de capitaux publics en 2008, la banque DEXIA vient de se retrouver de nouveau en situation de faillite. Gérée dans la logique de la course à une maximilisation des rendements financiers, Dexia se trouve confrontée aux conséquences
de la crise qui traverse l’Europe et qui frappe de plein fouet en tout premier lieu (puis d’autres autour par effet domino) tous ceux qui se sont précipités sur les placements apparaissant comme étant les plus “juteux” en terme de rentabilité financière, estimant “coté risques” que ceux-ci ne pouvaient qu’être couverts par l’Europe.

Et, tel un château de carte, une chute et une “décote de dette” - qui en annoncent vraisemblablement d’autres - viennent détruire cette gestion de la course à la rentabilité financière maximale.

Résultat, un démantèlement, la mise en place d’une structure de “défaisance” (dans laquelle sont regroupés les actifs les plus exposés (et dont l’avenir nous dira à quel prix celle-ci arrivera à terme), et l’appel à la Caisse des Dépôts et à la banque Postale pour reprendre les activités de financement des collectivités ainsi que le portefeuille des crédits alloués aux collectivités territoriales.

Tout cela démontre d’une part l’importance d’un secteur public pour répondre à de telles situations de crise profonde, mais aussi que celui-ci ne doit pas être limité à jouer un rôle de “béquille” et qu’il doit être organisé et développé pour – sur la base de critères d’efficacité économique et sociale – être utilisé comme l’indispensable levier permettant de sortir de la spirale régressive qui se met en oeuvre.

La CGT, dans un communiqué de début octobre, exige la création d’un pôle financier public par notamment “la mise en réseau d’un ensemble d’institutions économiques et financières de statut public et semi public exerçant des missions d’intérêt général”. Placé “sous un contrôle
public et social (…) ce pôle serait entre autre mobilisé pour le soutien et le développement des activités productives, de l’emploi et des services publics dans les territoires”, celui-ci constituerait ainsi un nouvel outil pour financer les investissements des collectivités locales, les établissements publics- dont les hôpitaux- qui jouent un rôle majeur dans l’aménagement des territoires, le développement de l’emploi et des activités de ceux-ci.

CGT Fontion publique oct 2011 - n° 192


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/