Au Maghreb comme au proche-orient : néo-socialisme ou barbarie. C Delarue

dimanche 18 janvier 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 28%

Au Maghreb comme en Palestine et au proche-orient il faut choisir entre néo-socialisme ou barbarie.

Il y a des liens d’une solidarité forte entre les peuples-classe de ces deux régions du monde méditerranéen.

Le fait que le Maroc ait annoncé jeudi la fermeture de son ambassade au Venezuela pour dénoncer le soutien du gouvernement de Caracas au Polisario, et ce au lieu de rompre les relations diplomatique avec Israël ne fait que renforcer la contestations des gouvernements et accroître la solidarité des peuples-classes ( ) du Magheb contre leurs gouvernements puis vers le peuple palestinien.

I - L’altermondialisme comme transcroissance des luttes d’émancipation.

* Au sein des pays du Maghreb, le sentiment d’appartenance à une région spécifique du monde grandit. Pour l’heure, l’union du maghreb arabe - UMA ( ) - n’a rien de socialiste. De plus il n’y a pas que des arabes au Maghreb.

Les aspirations au socialisme ( ) ont sans doute reculées face à la montée de l’islam radical mais des expériences suffisantes sont mémorisées dans la mémoire de ces peuples. Si le socialisme à venir ne fera pas disparaitre l’Etat ni certaines élites politiques et bureaucratiques, il en approfondira la démocratie dans tous les domaines pour que la socialisation et la démocratisation opèrent les changements qualitatifs caractéristiques du socialisme véritable que les jeunes générations voudront construire. Ce sera le leur. Il sera issu des luttes des peuples-classe de la région contre leurs bourgeoisies. De cela les socialistes altermondialistes du nord seront solidaires. Car il n’y aura pas de transcroissance socialiste en Europe sans luttes anti-impérialistes de masse sur le continent.

Enfin sans préjuger des formes prises, ce socialisme du Maghreb, pour spécifique qu’il puisse apparaître, s’accompagnera nécessairement d’une montée du droit des femmes, d’une baisse de l’autoritarisme dans tous les domaines. Une certaine laïcité devra nécessairement prendre place face à l’emprise du religieux (et ce même s’il ne s’agira probablement pas d’une reprise du modèle français). Dans le socialisme émergeant les religions ne disparaissent pas plus que les Etats mais elles changent de nature. Elle deviennent moins autoritaires, plus ouvertes à l’athéisme, plus émancipatrices ainsi que les expériences de théologies de la libération ont pu le montrer en Amérique latine. Sans cette évolution des structures et des mentalités, le nouveau socialisme à venir est impensable. Il ne suffira pas de procéder à des appropriation publique des entreprises privées, d’augmenter la place des services publics et de faire reculer le marché. Toutes choses évidemment très utile pour favoriser l’égalité sociale émancipatrice.

* Au proche Orient, ce choix d’aller vers un néo-socialisme du XXI ème siècle passe sans doute par une phase d’application du droit international car cette région du onde est au cœur du Choc des civilisations . Mais cela doit se faire que dans la mesure ou il peut paraitre favorable au rapport de force en faveur des forces de progrès et des peuples-classe.Ce qui signifie que le droit est porteur de reconnaissance contre tous les processus réifiant. Il n’y a pas de fétichisme du droit en soi. Dès lors, il s’agit de ne pas oublier la perspective d’émancipation au travers de ce rapport de force et donc de promouvoir aussi l’autodétermination des peuples, notamment via les résistances et les solidarités. Les petits ruisseaux font les grands fleuves de l’altermondialisation, un phénomène de longue durée ainsi que le répète Gus Massiah. C’est cette perspective d’émancipation qui permet de voir ce qui dans les conventions internationales et les résolutions de l’ONU méritent d’être appuyé par les gouvernements au nom des peuples-classe. A ce titre, la résolution 242 est souvent cité dans le mouvement de solidarité pro-palestinien. C’est un point d’appui pour rebondir.

II - La résistance aux logiques mortifères, à la barbarie.

La barbarie sioniste en Palestine est en train de changer de visage mais elle va perdurer. Pour le dire vite ici, il faut distinguer par ordre de barbarie décroissante : guerre immonde et assassine d’un peuple (avec tirs sur les hôpitaux, les enfants,..) guerre militaire classique, blocus politico-poliicier et économique. La solution dans un premier temps passe par l’arrêt de ces trois guerres et non pas seulement par la forme la plus sauvage. Mais dans la foulée il s’agira de construire un autre monde dans la région.

En Palestine, la barbarie trouve sa justification d’une part prétexte de tirs de roquettes et d’autre part de la nature du Hamas . Il y a toujours à revenir sur ces lieux communs avant de montrer tout le terrorisme de Tsahal, l’armée israélienne qui a de nombreux méfaits sur la conscience et qui aujourd’hui s’emploie à écraser rapidement et totalement la population palestinienne entassée sur le petit territoire de Gaza. Tsahal est bien le bras destructeur de tout ce qui est Palestinien. Du Thanatos spécialisé, ethnique ! Mais cette armée, comme toute armée, obéit aux ordres d’un gouvernement, et même de toute la série de gouvernements qui s’est succédée depuis 1948 en défense des conquêtes sionistes du « grand Israël ».
C’est ici qu’il faut se souvenir des quatre fameuses cartes qui montre le recul des territoires palestinien depuis 1948. L’histoire des conflits peut venir s’y greffer éventuellement mais en soi ces cartes sont « parlantes ». Bref, il ne s’agit donc pas que de la politique conjoncturelle d’un gouvernement mais d’une logique d’agression permanente voire terroriste liée à un appareil d’Etat spécifique tourné vers la conquête de territoires.

A un terrorisme répond une résistance. Une résistance de pierres contre des chars, de roquettes contre une armée puissante . Comment le peuple palestinien doit il chaque jour vivre et résister sans représailles ? J’attends la réponse des Sarkozy et autre Kouchner. Cette résistance du peuple palestinien passe politiquement par les décisions d’une organisation, le Hamas. C’est ainsi. A qui la faute ? Quoiqu’on en pense, et on peut tout à fait lui trouver des critiques, c’est avec lui qu’il faut négocier pour avancer. Certes pour aller vers le socialisme il faut espérer soit un changement interne fort du Hamas soit que le peuple palestinien se donne une organisation politique ouvertement au service d’un néo-socialisme dans la région. Mais on ne voit pas pour l’heure poindre une telle direction. Mais des informations précises nous manquent peut-être.

En attendant comme on ne fait pas de la politique « hors sol », il faut donc écouter ses revendications avec précisions car sinon on risque de se retrouver au coeur d’un marché de dupes qui fait accepter le statu quo qui est proprement invivable. La barbarie militaire bruyante ne fait que suivre la barbarie policière la plus ordinaire (et plus silencieuse au plan international) dans les territoires occupés dont la Cisjordanie. Je renvoie ici à « Gaza ici et là-bas ».

Et tout cela ne peut se réaliser que par la complicité des gouvernements de la planète. A ce jour seuls quatre Etats seulement - Bolivie, Vénézuela, Mauritanie et Qatar - ont rompu les relations diplomatiques avec Israël. C’est très insuffisant. C’est donc aux peuples-classe d’agir. D’ordinaire on pointe le silence ou les justifications des USA et de l’UE mais on souligne moins la passivité de la majorité des Etas arabes. Finalement, ce sont bien les peuples-classes qui peuvent et doivent se mobiliser malgré des désaccords portant sur les modalités.

Christian Delarue

Resp asso antiraciste

Inscrire la solidarité avec le peuple palestinien dans une perspective altermondialiste pour la région.

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article530

L’UMA, l’union du maghreb arabe n’a rien de socialiste.
Il s’agit d’un Maghreb des « excellences » et des bourgeoisies de la région. De plus il n’y a pas que des arabes au Maghreb. Le peuple berbère est un peuple ethno-culturel différent mais bien intégré dans la région. Ils sont plus actifs pour la demande de laïcité.

http://www.maghrebarabe.org/fr/declaration.cfm

En finir avec ce capitalisme, ouvrir des perspectives vers le socialisme - C Delarue

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article434

Le MRAP dans l’altermondialisation - Toulouse 2008 (Français - English)

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article319


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts