mrap - Un retour en arrière ?

dimanche 11 juin 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Un retour en arrière ?

Le MRAP dénonce l’annulation par la Cour de cassation, ce mercredi 6 juin, de la condamnation du Directeur de la publication de l’hebdomadaire « Valeurs actuelles ». Yves De Kerdrel a pourtant été reconnu coupable de provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers les musulmans par les juges de première instance puis en appel suite à une couverture particulièrement haineuse du journal en 2013. Cette couverture présentait notamment une Marianne voilée et avait pour titre « Naturalisés, l’invasion qu’on nous cache ». La Cour de cassation a malheureusement estimé qu’il n’y avait là pas d’appel ni d’exhortation à la discrimination, à la haine ou à la violence...

Le MRAP dénonce aussi la relaxe par le Tribunal Correctionnel de Paris, le même jour, d’Henri De Lesquen, poursuivi pour avoir tweeté « ils ont des têtes d’assassins » en réponse à une photographie présentant trois migrants. Les juges ont cette fois estimé qu’ils n’étaient pas en mesure d’« établir que le propos, de lui-même, tendrait à présenter les trois individus photographiés comme étant des assassins, à raison de leur appartenance ou non-appartenance à un groupe national ou ethnique ».