Voir une jolie femme et « monter » en sublimation, en considération ! C Delarue

dimanche 16 octobre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

Hétérosexualité (ou pas).

Voir une jolie femme et « monter » en sublimation, en considération !

Qu’un homme puisse devenir antisexiste ou pro-féministe n’a rien de naturel et en tant que construction sociale progressive on peut admettre que des progrès sérieux soient clairement observables, on ne saurait considérer pour autant, que ce soit chose acquise et que nul retour en arrière ne soit à craindre.

Abordons une forme de sexisme relativement ordinaire.

Le harcèlement ne porte pas que contre les jolies femmes (jugées telles) mais notre toutes puisqu’il s’agit pour ce type d’hommes (c’est plus rarement des femmes ) de manifester son pouvoir de domination et non une quelconque approche de séduction même maladroite ;

Mais il y a aussi - c’est autre chose - le fait de soudainement être subjugué ou épris par la beauté d’une femme. C’est l’objet de ce texte. On parle assez peu de cette expérience marquante. Ce qui suit alors cet instant très marquant, ou l’image perdure longtemps avec force, dépend du fait 1) qu’elle soit déjà connue auparavant ou non et 2) qu’elle soit déjà appréciée ou non.

- Si elle n’est pas connue on va peut-être chercher à la rencontrer (si on est libre par ailleurs).

- Si elle est déjà connue depuis plusieurs mois, c’est qu’il y a eu conjonction de facteurs. C’est qu’on l’a vu très belle - plus qu’à l’ordinaire - mais aussi que l’on a senti ou-et appris qu’elle était disponible (divorce ou dispute dans le couple, etc...). Sachant qu’il faut penser que le regard de cet homme qui regarde n’est pas neutre, à savoir qu’il construit pour partie la beauté de ce qu’il voit parce que lui-même se sent disponible.

- Là soit la personne était déjà appréciée soit elle ne l’était pas auparavant.

- Dans ce dernier cas il y a défaut de congruence (désaccord entre deux appréciations, l’une positive - son physique - l’autre négative - sa mentalité ou autre). Il va s’agir alors de conserver du respect, soit le « smic de la dignité humaine », puisqu’on ne partage pas les positions courantes ou le caractère de la dite personne que l’on a pu trouver par ailleurs physiquement très séduisante. La montée en respect maintenu (et non en mépris humain) est le signe que l’on a pu choisir la pente positive. Une pente par ailleurs conforme à une position non sexiste.

- Dans l’autre cas, il y a congruence. Soit c’est réciproque (elle aussi vous apprécie) et c’est un amour naissant qui va possiblement se construire. Soit ce n’est pas réciproque (pas pour elle) et c’est alors une montée en considération, en admiration qui suit le moment ou la personne est jugée très belle. Il est plus aisé d’avoir de la considération pour une personne que vous jugez positivement tant physiquement que spirituellement que d’avoir un respect maintenu pour une personne dont vous avez pu apprécier la beauté physique mais en discordance avec sa mentalité ordinaire.

A poursuivre...

Christian Delarue

Objectification sexuelle forte mais avec respect humain maintenu. Aporie ? C Delarue

http://amitie-entre-les-peuples.org/Objectification-sexuelle-forte-mais-avec-respect-humain-maintenu-Aporie-C


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)