Victimes de leur coreligionnaires intégristes sexoséparatistes !

lundi 30 janvier 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

A propos d’un oubli récurrent.

Victimes de leur coreligionnaires intégristes sexoséparatistes !

« Les victimes musulmanes, arabes ou maghrébines » ne le sont pas que venant du racisme ordinaire ou de celui d’en-haut, racisme qu’il faut combattre. Les musulmanes progressistes et les arabes de toutes origines peuvent et sont de plus en plus victimes par en-bas, « en proximal » si l’on accepte ce terme , par des islamistes et des intégristes musulmans agissant dans les quartiers, dans la société civile. Même les musulmanes voilées librement qui peuvent partager un certain conservatisme de moeurs et qui reproduisent pour partie le système sexoséparatiste qui génère fatalement de la division et de l’intolérance ne sont pas sans avoir de craintes de ces intégristes par trop soucieux des dogmes archaïques et hyper-patriarcaux qu’ils veulent établir.

On peut donc comprendre que combat antiraciste et combat anti-intégrisme religieux puissent aller ensemble, bien que cela ne soit pas aisé. En ce sens, ce ne serait pas l’un et pas l’autre (ou vice-versa pour les opposants ) mais l’un et l’autre. D’ailleurs, il devient de plus en plus difficile à la gauche de se taire sur ces discours et impositions de comportements de type sexoséparatiste tant sur le volet réclusion au foyer que sur le volet hypertextile constant.

L’hypothèse fondamentale à avancer serait que l’antiracisme participe d’une vision du monde progressiste (tout comme le féminisme ou le combat social et laïque ou l’écologisme par exemple) et qu’il ne saurait donc trop s’accommoder des discours et pratiques réactionnaires, celles qui veulent le retour à un monde hyperpatriarcal comme on va le voir. Tout est question de mesures. On est dans un domaine complexe.

Christian DELARUE