Vérité et justice pour Sakiné, Fidan et Leyla - CNSK

mardi 20 décembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Communiqué de la CNSK

Vérité et justice pour Sakiné, Fidan et Leyla

Le Parquet de Paris a annoncé le décès d’Omer Güney, le présumé coupable du triple assassinat, en relation avec une entreprise terroriste, de Sakiné Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez. Sa disparition interrompt le processus judiciaire en cours. Le procès, qui devait s’ouvrir le 23 janvier, attendu par les familles des victimes, le peuple kurde et toutes celles et ceux qui demandaient Justice et Vérité, n’aura pas lieu. Ce n’est pas un hasard : nul ne pouvait ignorer que le présumé coupable souffrait d’un mal incurable et que ses jours étaient comptés. C’est sans doute pour cela qu’il avait été choisi par ses employeurs.
Personne ne peut croire que ces assassinats furent l’œuvre d’un seul homme. Pour la première fois en France, dans une instruction judiciaire ouverte pour des crimes politiques, la Justice française évoquait la possibilité d’une implication d’un service de renseignement étranger en l’occurrence le MIT (service de renseignement turc).

Ce procès devait permettre de faire toute la lumière sur les commanditaires, fussent-ils les plus hauts dirigeants de l’Etat turc et sur les dysfonctionnements des services du renseignement français ; il devait répondre à la question : pourquoi la France n’a pas assuré la sécurité de celles auxquelles elle avait accordé sa protection avec le statut de réfugiées politiques ? Pourquoi n’a-t-elle pas déclassifié certains documents classés « secret défense » ?
Les avocats des familles font part dans un communiqué de la « colère des familles des victimes, privées d’un procès public qu’elles attendaient depuis près de quatre années, familles, qui, elles, espéraient en la justice française ». Nous nous associons à la douleur des familles et crions avec elles notre émotion, notre indignation et notre colère. Mais rien n’entamera notre détermination pour que la vérité éclate

La Justice et la Vérité sont toujours dues aux familles et cette situation nouvelle ne nous fera pas abandonner cet objectif.