Université d’été de l’Assemblée des Femmes, 24 et 25 août 2017. La Rochelle

jeudi 17 août 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Université d’été de l’Assemblée des Femmes, 24 et 25 août 2017. La Rochelle

Après deux Universités d’été consacrées à une interrogation sur les droits des femmes, dans leurs liens avec la laïcité (2015) et la marchandisation du corps des femmes (2016), l’Assemblée des Femmes poursuit sa réflexion sur les transformations de nos sociétés, sur la place que ces dernières réservent aux femmes, et sur la nécessité des réponses féministes, politiques et militantes, fortes et concertées à apporter, pour préserver des droits acquis depuis plus de 70 ans.

Le thème choisi cette année 2017, pour la 25e édition de l’Université d’été, une nouvelle fois co-organisée avec l’association ECVF, Élu.e.s contre les violences faites aux femmes, est un questionnement sur la nature et la place des extrémismes de droite en France, en Europe et dans le monde, leurs liens avec les extrémismes religieux, et les conséquences pour les femmes.

Les élections présidentielles qui ont vu 17 millions d’électeurs apporter en France leurs suffrages à la candidate de l’extrême droite, l’élection de Donald Trump en novembre 2016 aux Etats Unis, les pleins pouvoirs votés au président Erdogan en Turquie, nous donnent le devoir de réfléchir à la montée de l’adhésion populaire à des politiques et des valeurs extrémistes, qu’elles soient politiques ou religieuses. Conformément aux missions qu’elle s’est données lors de sa création en 1992 : formation et information des futur.e.s élu.e.s et responsables d’action politique, interpellation des politiques en responsabilité, l’Assemblée des Femmes veut s’interroger sur

- les sources historiques et l’évolution de ces extrémismes, les facteurs qui les ont favorisés,

- leur mode de fonctionnement, de propagation, et d’asservissement des femmes

- les dégâts qu’ils produisent sur la vie des femmes en les privant de leurs droits, et en particulier les violences spécifiques induites,

- les armes et les outils qui permettent de déconstruire leurs projets et de les faire reculer, et entre autres les textes internationaux.

- les réponses politiques que l’on peut construire et apporter, tant au niveau national que local.

Elle s’appuiera pour ce faire sur des représentant.e.s associatif.ve.s, des chercheur.e.s, des personnalités politiques confronté.e.s, dans leur parcours, a ces différentes formes d’extrémisme.

L’Université d’été est ouverte à tout public adhérent ou non de l’ADF et d’ECVF, à tou.te.s les citoyen.ne.s et politiques démocrates et progressistes.

Comme en 2015 et 2016, les actes de cette Université d’été-2017 seront édités

http://www.assembleedesfemmes.com/universite-d-ete


Brèves

24 septembre - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/