Une manifestation raciste avec drapeau national est-elle un outrage à la nation ?

dimanche 17 octobre 2010
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

INSTRUMENTALISATION RACISTE D’ UN SYMBOLE NATIONAL.

Une manifestation raciste avec drapeau national est-elle un outrage à la nation ?

1 - Les faits.

Une manifestation raciste à la Porte Dauphine, le 17 octobre 2010

En milieu d’après-midi ce dimanche 17 octobre 2010 se déroulait une petite manifestation d’une trentaine d’individus exhibant drapeau tricolore national en tête ainsi qu’un individu avec un haut de forme bleu-blanc-rouge.

Slogans racistes et classistes (Le classisme anti-SDF est une forme de racisme) entendus :
- « Manouches, à la douche »
- « SDF, retournez chez vous »
- « Fillon tient bon »

Des photos sont ici.

2 - Le droit.

L’outrage au drapeau tricolore national est désormais sanctionné.

D’abord : La Loi sur la sécurité intérieure du 18 mars 2003, instaure à son article 45 bis, un délit d’outrage à La Marseillaise et au drapeau français puni de 7 500 euros d’amende et de dix mois d’emprisonnement

Ensuite plus récemment lire aussi emblemes.free.fr

3 - Commentaire

La Garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie s’était émue d’une photographie, primée lors d’un concours de la FNAC de Nice, montrant un homme s’essuyant le postérieur avec le drapeau tricolore français. Un artiste a été menacé de sanctions pour une peinture dépréciative sur le drapeau.

Nous pensons que de lier le drapeau national à des slogans racistes est bien plus grave qu’un simple acte de lèse-fétiche d’un artiste. Le drapeau n’est pas sacré en lui-même - pas de fétichisme - mais pour ce qu’il représente. S’il doit représenter des valeurs communes à tous alors ce ne saurait être un discours xénophobe et raciste.

Nous n’étions pas avant 2003 très agenouillé devant le dieu tricolore (pas plus qu’un autre d’ailleurs) mais puisque la loi a changé alors autant faire en sorte qu’elle soit aussi respectée par les individus qui adorent surtout le drapeau à des fins nationalistes ou racistes. Car le danger est dans cette instrumentalisation . Et cela n’est pas nouveau.

Pour respecter un symbole il ne faut pas le mettre à toutes les sauces des plus vulgaires aux plus détestables. Il en va de même des symboles nationaux.

Christian Delarue