Une du 8 février 2012 : De quel « populisme » parle Le Monde ? C Delarue

mardi 7 février 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 13%

Une du 8 février 2012 : De quel « populisme » parle Le Monde ?

sur Médiapart

Le journal Le Monde de ce 8 février 2012 titre : « Mélenchon-Le Pen, le match des populismes ». Et ce au moment même ou la droite UMP avec C GUEANT s’emploie à doubler M LE PEN sur son extrême-droite ! Osé !

La définition ici proposée du populisme est manifeste. Elle oppose en quelque sorte des extrêmes - dont il importerait qu’assez peu de connaître les différences de contenu - face au champ « normal » de la conflictualité « politiquement correcte », celui qui ne bouscule en rien les institutions de la Ve République, ni les dogmes de l’économie dominante.

Hors du « cercle de la raison », celle qui rassemble les élites de droite-centre et celles de gauche-centre il n’y aurait que les démagogues populistes. Le mot populiste concentre ici toute une conception de la démocratie restreinte, celle accaparée par ce que l’on pourrait nommer « l’oligarchie de l’alternance » ou même « l’oligarchie politico-financière de l’austérité ».

Pour approcher la vérité, il importe d’abord d’aller derrière l’apparence des choses et ici de l’ambiguïté de ce terme, du moins dans l’acception qui lui est donné. A partir de quelques points communs secondaires et même mineurs - faculté de tribun par exemple - les journalistes vont camoufler l’écart fort important de contenu et de projet entre J-L Mélenchon et M Le Pen. Le journalisme de conformisme n’entend pas faire œuvre critique et donc déranger le jeu des dominants.

Pour se sortir de l’ornière, on a le choix entre 1 - changer de cadre en approfondissant la notion de populisme ou 2 - rester dans le même cadre mais en distinguant deux références au peuple et donc deux populismes.

- Dans le premier cas, le populisme sera une thématique réactionnaire de mobilisation du peuple.
Lire : Dossier Transform 08/ 2011 : Droite populiste et extrême en Europe.

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1800

ou Défendre le peuple-classe : ni populisme, ni élitisme. C Delarue

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1995

- Dans le deuxième cas l’exercice est plus militant . Il s’agit de conserver tel quel le mot populisme mais d’appuyer surtout sur les différences.
Lire : Populisme social (de gauche) et populisme identitaire-national (d’extrême-droite). Christian Delarue

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1773