Une caste mondiale contre une humanité-classe. Note C Delarue

vendredi 7 septembre 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Une petite caste mondiale contre une vaste humanité-classe.

Sorte de 1% mondial (moins sans doute) d’en-haut contre le 99% mondial restant (de façon imagée).

Note de Christian DELARUE sur « LA CASTE » de David ROTHKOPF - Ed Robert Laffont mars 2009 (330 pages).

JPEG - 6 ko

La Caste rassemble les hommes les plus puissants de la planète, les plus grands bénéficiaires mondiaux de la phase néolibérale de la mondialisation.

Ce livre ne discute qu’assez peu du choix du terme caste. Il y a quelques lignes (p36) sur ce que théorisait Charles Wright Mills . Ce sociologue a défendu, contre l’idéologie américaine de la société ouverte, la thèse de la fermeture des élites à l’égard des autres couches sociales. C’est sans doute implicitement le choix de l’auteur pour le terme caste entendu comme les élites des élites. Mais CW Mills est plus cité pour montrer la différence importante entre les élites d’alors et celles mondialisées de maintenant. L’enjeu n’est plus la redistribution des fortunes - ils sont hyper-riches, achètent des jets privés, etc... - mais la « redistribution des souverainetés ».

Ce livre de 340 pages ne propose pas en dernier chapitre un programme anti-oligopoles à l’instar d’un Samir Amin ou d’autres auteurs engagés contre la ploutocratie mondialisée. Il n’y a pas d’essai en vu d’une citoyenneté mondiale ou d’autres propositions de réforme des institutions mondiales. Il s’agit juste d’un livre de quelqu’un qui connait la Caste et qui cherche juste, au-delà de la légitimation par la simple monstration de la compétence et de la puissance - « un consensus libéral et universel » en sachant que « la fin de l’histoire » de F Fukuyama n’est pas atteinte.

La Caste, ce sont les membres de la « gouvernance mondiale », celle du World Economic Forum de Davos (ville suisse). Ce forum des dominants a été fondé par Klaus Schwab. C’est lui qui a défini qui peut participer. Ces super oligarques ont les moyens de peser sur les décisions qui concerne la planète et l’humanité-classe. C’est normal puisque c’est précisément le critère principal de recrutement. Lorsque vous perdez de l’influence vous perdez votre ticket d’entrée. Ce n’est pas à proprement parler une élite car le pouvoir des membres tient plus au pouvoir qu’ils ont comme dirigeant d’une organisation mondiale. C’est cette mondialisation économique des firmes qui a permis la création de cette caste. Une caste quasiment masculine et surtout blanche qui passe tout son temps à défendre ses intérêts en finançant des lobbies.

Des membres de Bidelberg en font parti. Bidelberg a été créé dit l’auteur à l’initiative d’un groupe de politiciens et d’hommes d’affaires européens inquiets des ingérences américaines en Europe occidentale. Ce groupe, plutôt discret, ce qui autorise les thèses conspirationnistes, se réunit une fois par an. Environ 150 personnes y participent. Ce groupe n’a plus l’influence qu’il avait jadis. Il en va pareillement de la Commission trilatérale qui réunit 350 personnes de la Triade. Elle fut fondée en 1973 par David Rockeffer.

Cette caste des Six mille individus surplombe une humanité-classe.
Le terme « classe » à côté d’humanité montre un double rapport de domination l’un classique de type économique et social et l’autre de dépossession démocratique et citoyenne. L’humanité-classe est quasiment sans pouvoir face à la Caste. Néanmoins celle-ci sent qu’elle doit introduire des régulations contre la finance folle, mais surtout pour maintenir son pouvoir.


Brèves

9 novembre - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts