Turquie - Islam - Génocide arménien. Nil Agopoff

dimanche 11 octobre 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

Dans le cadre de la Saison de la Turquie en France aura lieu une série de conférences à l’Université Paris René Descartes 75006 Paris « La Turquie, aujourd’hui, demain »

http://www.collectifvan.org/article.php ?r=0&id=35865

organisée par l’Université de tous les savoirs

http://www.canal-u.tv/canalu/producteurs/universite_de_tous_les_savoirs .

Deux conférences sur l’íslam ont attiré, entre autres, notre attention :

- Mardi 13 octobre, 18h30 L’Islam et Politique : Turquie Par M. Ali Bayramoglu, Professeur Université Kultur, Istanbul
- Vendredi 16 octobre, 18h30 L’Islam et le pluralisme en Turquie Par M. Kenan Gursoy, Professeur Université Galatasaray, Istanbul

Descendant de rescapés du Génocide de 1915,(*1.) je ne peux qu’être sensibles à une approche qui pourra évoquer l’islam en Turquie. Nous espérons que lors de ces deux conférences, la spiritualité de la dernière religion monothéiste y sera abordée aussi.(*2.)

En effet, il est important de parler de la spiritualité intrinsèque, intemporelle et intercontinentale de l’islam en opposition au règne sanguinaire du Sultan Hamid II qui a fait massacrer plus de 200.000 Arméniens (1894-96). Pour ce qui s’est passé lors du Génocide de 1915 faut-il le rappeler, qu’il fut organisé par le gouvernement jeune-turc de l’époque acquis au pantouranisme. Le pantouranisme était une idéologie qui prônait la race turque au dessus des autres peuples de l’Empire ottoman (*3.) et qui chercha à faire disparaître le message divin de l’islam.(*4.)

Cet abandon de l’islam en Turquie pendant ces années génocidaires (*5.) céda par la suite la place à un blocus de l’islam. Ce blocus sera mis en place dès les premières années du nouveau régime kémaliste prônant une idéologie cette fois-ci nationaliste avec des réformes ayant des objectifs parallèles en non-dits liés à l’occultation du Génocide arménien (*6.) :

- le Califat fut aboli en 1924 pour ne pas qu’un nouveau Calife puisse condamner religieusement les crimes des années 1915-1922 (*7A)

- l’alphabet arabe fut abandonné pour ne pas que les nouvelles générations turques à venir puissent s’informer comme il le faudrait dans les archives ottomanes (*7B)

- l’interdiction de porter le fes, le couvre-chef traditionnel musulman, pour faire glisser le souvenir visuel des massacres sur les musulmans en habits traditionnels et non pas les turcs habillés à l’européennne. (*7C)

Aujourd’hui, à l’occasion de la Saison de la Turquie en France, sachant la situation fragile des Chrétiens et des Eglises chrétiennes en Turquie (*8.) peut-on penser voir un jour :

- comment la foi en l’islam, sa théologie, son esprit en relation avec les droits de l’homme peuvent aider à la reconnaissance du Génocide de 1915 et au rejet du négationnisme d’État d’Ankara ? (*8A)

- quand les fidèles musulmans, les érudits, les docteurs de l’islam en Turquie pourront dénoncer dénis et déshumanisations en parlant des exterminations organisées et des crimes contre l’Humanité qui ont eu lieu en 1915 ? (*8B)

- comment le laïcisme de la Turquie peut évoluer vers une véritable laïcité ? (*8C) ...une laïcité qui permette un jour à ses religieux musulmans, ses imams, ses muftis, ses cheikhs, de demander en toute liberté pardon pour les prêtres arméniens assassinés ? (*8D)

- comment des Institutions islamiques -en Turquie ou dans le monde- spécialisées dans le dialogue islamo-chrétien (*8E) pourront manifester une solidarité religieuse en demandant la réhabilitation et la restauration des églises arméniennes de Turquie ? (*8F)

Enfin en France, patrie des Droits de l’Homme,(*9.) parallèlement aux Eglises orientales en France (*9A.), l’islam de France a aussi un capital humain, culturel et spirituel (*9B). Le sachant, avec
. la tradition historique d’ouvertures, d’échanges et de tolérances propres à la sensibilité arabo-islamique en relation avec l’Arménie et les Arméniens depuis le Haut Moyen-âge (*9C)
. dans le cadre d’une francophonie méditerranéenne
. et au-delà de la diabolisation eurocentriste de l’islam suite au contexte international (*9D)
n’est-il pas exclu qu’un jour l’islam de France pourrait jouer un certain rôle dans la reconnaissance du génocide des arméniens en 1915 par la Turquie -et aussi par les autres pays du Proche et Moyen Orient ? (*9E) ...sachant qu’il s’agit avant tout d’un problème de droit international.

Autant de points que l’on aimerait voir développer lors de conférences en France sur l’islam et la Turquie pour ne pas permettre l’Université française d’écarter la Mémoire arménienne dans un apartheid insupportable

En espérant que vous pourrez peut-être contribuer à faire connaitre une telle demande citoyenne en droits de l’Homme et en dialogue islamo-chrétien, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Nil Agopoff (Paris)

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/breligion/islam/1dialogue_france.htm

- Copies
. au CCAF Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France : http://www.ccaf.info/
. au journal franco-arménien ACHKHAR :http://www.imprescriptible.fr/archives/france/achkhar.htm

- (*1.) : http://www.imprescriptible.fr/ - PETITE ENCYCLOPÉDIE DU GÉNOCIDE ARMÉNIEN - La Question arménienne dans la presse mondiale (de 1878 à nos jours) - récentes reproductions : http://www.armenews.com/IMG/photos-1915.pdf

- (*2.) : c’est ainsi qu’avec l’islam et sa spiritualité, l’Église apostolique arménienne a un dialogue islamo-chrétien fructueux : actuellement dans de nombreux pays : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/breligion/islam/0home1hay.htm - au cours des siècles : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/breligion/islam/1dialogue_chretien_hay.htm

- (*3.) : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/9genocide1915/a_touran.htm - Cette idéologie raciste qui avait commencé l’extermination des Arméniens pendant la 1re Guerre mondiale, avait inspiré Hitler qui déclara en 1939 : « Qui se souvient encore de l’extermination des Arméniens ? » http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=9546 - http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/6histoire/a_d/20_turquie_wwii1.htm

- (*4.) : le pantouranisme des jeunes-turcs fut condamné à l’époque par Hoceïn Ibn Ali, émir du Hedjaz, chérif de La Mecque. Le gardien des Lieux-Saints promulgua un firman en 1917 demandant d’aider les déportés arméniens survivant les rafles et les tueries perpétrées par l’armée ottomane : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x9_husseinibnali.htm

- (*5.) : Un capitaine de l’armée ottomane, témoin musulman oculaire des massacres, chef bédouin et avocat, écrivait déjà en 1916 : « C’est un crime que désapprouve l’humanité, l’islam et tous les musulmans ; mais ceux qui ignorent la vérité ne manqueront pas d’en jeter la responsabilité sur le fanatisme religieux. » http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x9_0home.htm

- (*6.) : le nouveau régime kémaliste est en filiation avec les criminels jeunes-turcs auxquels furent confiés des postes importants : http://www.turquie-memoire.com/recyclage.html . Par la suite, Ankara développa un négationnisme d’État niant jusqu’à aujourd’hui le Génocide de 1915.

- (*7A) : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/breligion/islam/2califat_question.htm

- (*7B) : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/9genocide1915/b_kemalisme_3alphabet.htm - le verdict du procès des criminels jeunes-turcs (1919) en osmanli : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/6histoire/a_d/20_procesunionistes1919.htm

- (*7C) : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/9genocide1915/b_kemalisme_2habits.htm

- (*8.) : http://www.aed-france.org/observatoire/pays/turquie/ - http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/9genocide1915

/b_kemalisme_christophobie.htm - http://www.armenews.com/article.php3?id_article=17698 -

- (*8A) : L’islam et les droits et les devoirs de l’homme (Symposium islamo-chrétien - Le Caire du 21 au 22 mars 2006) http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/breligion/islam/1dialogue_cairo2006rifaie.htm

- (*8B) : dénis et déshumanisations sont deux caractéristiques consubstantielles à un génocide. Voir les travaux de la psychanalyste-philosophe Hélène Piralian-Simonyan : http://www.oedipe.org/fr/actualites/piralian - http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=6615 - http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/ainconscient/5memoires/3piralian1confisquee.htm

- (*8C) : l’État turc a la main mise sur l’islam par l’administration la DIYANET qui dépend directement du Premier Ministre : http://www.diyanet.gov.tr/english/default.asp Les sermons du Vendredi dans le pays sont décidés par cette administration d’Ankara qui sert de courroie de transmission de la politique nationaliste dans le pays -et en particulier au détriment des Kurdes qui sont aussi musulmans. Dans le domaine international, la Turquie est membre de l’Organisation de la Conférence islamique depuis 1969 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_la_conf%C3%A9rence_islamique

- (*8D) : http://www.armenews.com/IMG/Teotig_Data_Base_SS.xls - http://www.armenews.com/IMG/Teotig_Data_Base-Intro.doc

- (*8E) : http://www.dialogueonline.org/ - http://www.riifs.org/ - http://acommonword.com/

- (*8F) : en Arménie occidentale vidée de sa population autochtone, les églises sont dans un état délabré : http://d.yimg.com/kq/groups/1509284/1106114114/name/KaghakamayrANI.pps .

En effet, les réfugiés arméniens survivants du Génocide de 1915, furent interdits de retour dans leur village en Arménie par la République turque en 1921 : http://www.armenews.com/forums/viewtopic.php?id=2023 . Les églises arméniennes ont par la suite servi pour les exercices de tires de l’armée turque : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/7armenie/en_surprisesdukurdistan.htm
En 2007, l’église d’Akhtamar dans une ile du Lac de Van, fut restaurée aux frais de l’État turc. Cependant l’église ne fut pas rendue au culte et il ne fut pas permis d’y mettre une croix au sommet. Dans une récente rencontre interreligieuse en Pologne, le Primat de l’Église apostolique arménienne de France, Mgr Norvan Zakarian a parlé d’un génocide culturel en train d’être perpétré en Arménie occidentale : http://www.armenews.com/article.php3?id_article=54444

- (*9.) : Loi du 29 janvier 2001 dans le Journal officiel « La France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915 » : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_9/e_journalofficiel2001_loi.jpg

- (*9A) : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/breligion/eglise_orthodoxe.htm - le Conseil œcuménique de Églises orientales est très engagé dans le dialogue islamo-chrétien : http://www.mec-churches.org/main_eng.htm
- (*9B) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_fran%C3%A7ais_du_culte_musulman - http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/breligion/islam/4france_instituts.htm

- (*9C) : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/armenie/monamie1.htm . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0hh/5arabes/akinian1943beyrouth2a.htm . Il y a eu un juge arménien jusqu’à Cordoue dans le Califat omeyyade d’Andalousie : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x6_5alandalus.htm . Pour les périodes ottomanes et contemporaines, voir les autres pages arméno-arabes : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/armenie/monamie.htm

- (*9D) : Le déni officiel d’ Ankara -bétonné et caractériel : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_9/absolut.jpg - et l’Eurorévisonnisme par realpolitik eurocentriste : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_a/1yervantherian.jpg - cherchent à construire une non-existence internationale du Génocide de 1915 : il s’agit de disculper administrativement, politiquement, juridiquement et diplomatiquement l’État turco-ottoman avec son gouvernement et ses différents ministères de l’époque. Cependant les faits criminels de déshumanisation persistant, l’Empire ottoman ayant détenu le Califat pendant plus de trois siècles, la déclaration du djihad en novembre 1914 : http://www.imprescriptible.fr/documents/djihad.htm et la présence du croissant sur le drapeau turc, font glisser par défaut l’origine du génocide et sa perception au détriment de l’islam, un glissement soutenu et alimenté par le laïcisme d’Ankara. Faudra-t-il le répéter -et dénoncer les récupérations et les exploitations islamophobes : l’islam ou le fanatisme religieux n’ont pas été à l’origine du Génocide de 1915. C’est le touranisme et le gouvernement jeune-turc de l’époque acquis à cette idéologie (*3.) qui ont conceptualisé et organisé ce génocide qui fut un nettoyage ethnique à l’échelle de l’Empire ottoman.
- (*9E) : Les Arméniens en effet commémorent librement chaque année le 24 avril 1915 dans ces pays musulmans : http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x9_memorials.htm


Page de ce texte sur web à l’adresse :
http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr_9informationcitoyenne/saisonturque/textes10.htm


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts