Temps de travail : faux scoop et vraie erreur - G Duval

vendredi 13 janvier 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Temps de travail : faux scoop et vraie erreur

Guillaume Duval

Article Web - 13 janvier 2012

L’étude sur le temps de travail présentée par COE Rexecode, un institut patronal, n’apporte pas d’éléments réellement nouveaux et ses conclusions reposent sur un raisonnement erroné.

L’institut COE Rexecode, proche du patronat, vient de publier une étude sur le temps de travail des Français. Elle est censée démontrer une fois de plus combien les 35 heures sont nocives à l’économie du pays. COE Rexecode met en avant en particulier le faible temps de travail des salariés à temps plein. Cela ne constitue pourtant en aucune manière un scoop, et les conclusions plus générales que l’institut prétend en tirer reposent sur une analyse erronée.
Temps de travail : beaucoup d’approximations

L’estimation du temps de travail annuel réel des salariés des différents pays est une affaire très complexe et ceux qui travaillent sur ces questions savent que les statistiques publiées par les différents organismes comme l’OCDE ou Eurostat sont à prendre avec précaution car elles reposent sur de nombreux retraitements, estimations et conventions. La principale source d’informations réellement comparable est fournie par l’enquête trimestrielle sur les forces de travail réalisée dans des conditions (théoriquement du moins) identiques sous l’égide d’Eurostat auprès d’une quantité importante de personnes dans chacun des 27 pays de l’Union. En France cette enquête est menée par l’Insee et porte le nom d’ « enquête emploi ».
Cette enquête comporte notamment une question sur le temps de travail effectivement travaillé par la personne interrogée durant une semaine dite de référence.

Les résultats publiés par Eurostat donnent pour la France un temps de travail des salariés à temps plein de 38 heures en 2010 et des salariés à temps partiel de 22,5 heures pour une moyenne globale de 35,2 heures (voir graphique). Ces chiffres ne représentent cependant que le temps de travail moyen des personnes qui ont effectivement travaillé durant cette semaine de référence. Un certain nombre des personnes interrogées étaient alors en maladie, congés et ne sont pas prises en compte… COE Rexecode prétend que cette présentation aurait induit les observateurs en erreur parce qu’elle les aurait incités à calculer les temps de travail annuels en se contentant de multiplier ces temps hebdomadaires par 52. Mais à ma connaissance aucun observateur ni aucun organisme sérieux n’a jamais commis une erreur aussi grossière : ils ont toujours corrigé ces données brutes hebdomadaires avec des données de congés, de maladies…

la suite sur

http://www.alternatives-economiques.fr/temps-de-travail---faux-scoop-et-vraie-erreur_fr_art_633_57681.html


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/