Syndicat : Régime très inclusif avec règle obligée de représentation

mardi 29 septembre 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Syndicat : Régime très inclusif avec règle obligée de représentation

Que les syndicats de travailleurs et travailleuses soient ouverts et inclusifs à tous et toutes sans discrimination est chose normale mais cela ne signifie pas que tout soit permis. Il y a un minimum de règles à respecter, notamment pour celles et ceux qui représentent publiquement le syndicat. Cette règle, qui n’est pas nouvelle, vise à éviter les provocations, les divisions inutiles, les démissions. Dans ces situations, le ou la représentant.e syndical.e met son badge syndical sans autre signe ostensible, qu’il soit politique, religieux ou autre, avant de monter en tribune, de s’afficher devant une télévision, de prendre un micro. Cela vaut aussi pour une diffusion de tracts . Bref, pas de mélange des genre. Pas de confusionnisme !

Christian Delarue
Militant CGT Rennes

XXX

BREVE POSITION SYNDICALE OUVERTE mais avec une limite ferme :

Il peut y avoir des musulmans dans un syndicat (CGT ici ) et même des musulmanes avec un voile (et jupe très longue, manches longues) mais pas en tribune, - donc ouverture inclusive sans discrimination (de celle-là ou d’autres) - mais pas au micro au nom du syndicat, pas en tribune en représentant le syndicat, pas plus en diffusant des tracts du syndicat ou dans ces situations c’est la non confusion qui est la règle et c’est le badge syndical qui convient . On enlève donc tous les autres signes politiques ou religieux ou identitaires ou ethniques pendant ce moment là - en tribune, au micro, en « diff » de tracts aussi - on remet ses signes ensuite !

Ce régime inclusif de liberté et d’égalité refuse les discriminations racistes, sexistes et homophobes mais il ne va pas sans un (tout petit) minimum de règles qui préservent le syndicat de nouveaux conflits internes face à l’intransigeantisme de certaines idéologies

https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/250920/signes-badges-position-syndicale


Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale