Stigmatisation. Obsédé de xxx, ou la « réductio ad pathologicum ».

dimanche 29 novembre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 14%

Sttigmatisation et dénigrements.

Obsédé de xxx, ou la « réductio ad pathologicum ».

On trouve comme pratique relativement courante de stigmatisation et de dénigrements sur le web des caractérisations sommaires d’individus, des réductions de leur personnalité, des réductions du type « obsédé du sexe » pour qui aime çà et le dit (1) ou même pour qui écrit sur la sexualité ou le genre ou sur la « question textile » ou du type « obsédé de l’islam » pour qui écrit ou critique souvent l’islam mais ne fait pas que çà, loin de là, et ne le fait pas de façon irrationnelle car la critique peut être faite de façon circonstanciée et argumentée (2).

« Obsédé de xxx », c’est là, souvent, une double réduction soit une réduction à un aspect limité de l’activité du stigmatisé (qui n’est pas que celle-là) et, en l’espèce,une réductio ad pathologicum dans la mesure ou en plus on affirme qu’il n’est pas « normal » ou qu’il n’est pas « conforme » à la moyenne des gens, bref qu’il est peu ou prou malade mental. A cet effet, on le traitera de « fou de l’islam » ou de « phobique de l’islam », ce qui n’est pas là, à priori, une forme de racisme contre un groupe humain (l’islamophobie vise les musulmans) bien que ce dénigrement vise cette assimilation .

Christian DELARUE

1) Daechois, Daechoises | Michel Hazanavicius
http://www.huffingtonpost.fr/michel-hazanavicius/reponse-attentats-paris-daechois-daechoises_b_8589708.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

2) Obsédé de l’islam mais lequel ?
http://lakrival.over-blog.org/2015/11/obsede-de-l-islam-mais-lequel.html


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)