Sexo-séparatisme du voile islamique : La respectabilité des femmes est dans leur tête pas sur leur tête. C Delarue

jeudi 28 mai 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

Sexo-séparatisme : La respectabilité des femmes est dans leur tête, pas sur leur tête.

28 mai 2009.

Mahinur Özdemir députée voilée au Parlement bruxellois déclare que ce qui compte, ce n’est pas ce qu’elle a sur la tête (un voile islamique), mais ce qu’elle a dans la tête.

Il y a la spécificité de sa situation de députée et la problèmatique générale du voilage.

* Il y a, au regard du fait que cette femme soit députée, la question de la neutralité de l’Etat belge qui est posée puisqu’il s’agit d’une députée qui garde son drapeau pendant son activité de député. Il y a aussi celle de cette alliance avec le fondamentalisme religieux qui impose le voilage. Je ne sais pour l’heure quel type de message de solidarité exprime cette députée mais il pourrait y avoir forte contradiction.

* Le problème, qui saute aux yeux, c’est surtout le voile. C’est qu’elle ne parle pas tout le temps et que, même lorsqu’elle parle, c’est quand même le voile que l’on voit et qui vous « saute au visage » du moins lorsque l’on est face à face. C’est ce qui autorise le blasphème par un dessin ou par le port d’un badge de refus. C’est ce qui explique assez bien un rejet qui peut être qualifié un peu trop facilement de raciste alors qu’il peu s’agir d’une simple voilophobie certes viscérale mais aussi raisonnée.

* Il a enfin celle du féminisme et de la question de la réputation ou de la respectabilité des femmes qui serait différente de celles des homme.

Pour le dire comme Nadia Geerts : « la respectabilité des femmes, comme leurs idées, est dans leur tête, et pas sur leur tête ». Ici les femmes et les hommes deviennent des égaux. Les femmes n’ont pas à être plus respectées en raison de critères se rapportant à la façon dont elle cache leur corps, finalement à une forme exacerbée de pudibonderie préconisée par le fondamentalisme. La réponse souvent donnée que l’Occident athée pousse à l’inverse à l’exhibitionnisme est d’une mauvaise foi patente. Que je sache nul ne se ballade nu.

* A propos du nudisme.

Ce qui devrait être une liberté fondamentale car être nu n’est pas en soi une immoralité. De plus, le nudisme n’est mauvais que par le regard intolérant de celui qui regarde, de celui ou celle qui n’interroge pas son propre regard. Circuler nu devrait être admis si circuler en voile intégral est admis.

Reste qu’en Occident on est libre de pratiquer le nudisme dans certains lieux, ce qui est une liberté à défendre y compris pour celles et ceux qui ne s’adonne pas particulièrement au nudisme (ou au naturisme -mon propos n’est pas d’entrer dans le débat sur cette différence) .

Ce sont les « textiles » qui toujours été des oppresseurs contre les nudistes. Les régimes autoritaires à base religieuse - Espagne de Franco, Portugal de Salazar, Grèce des colonnels, France de Vichy, Italie de Mussolini, etc... - ont toujours stigmatisé sévèrement ce mode de vie.

Christian Delarue

Sur cette question lire le blog de Nadia Geerts.

http://nadiageerts.over-blog.com/


Brèves

1er avril - https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples...

https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?__tn__=kC-R&eid=ARAlE0j62Ov1p020U6t2MdIVfzLy (...)

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d