Sexe et genre : les trois déterminations d’ordre biologique, psychique, social.

samedi 15 mars 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 13%

Sexe et genre : études sur des déterminations croisées d’ordre biologique, psychique, social.

En société, tout individu sexué subi depuis sa naissance (et même avant) trois déterminations : une biologique (il dispose d’un corps et d’un sexe physique - base « matérielle » de l’humain), une psychique (il dispose d’un inconscient et d’une conscience en interaction qui donne une certaine subjectivité, un sentiment d’appartenance sexué) et une sociale (il vit dans un « milieu » social donné qui a son histoire, ses contraintes, ses préjugés) .

Certains spécialistes, comme Anne Fausto-Sterling vont plus loin et distinguent cinq sexes . Pour eux, nous avons tous cinq identités sexuelles  : chromosomique, anatomique, hormonale, psychologique et sociales. La plupart du temps, celles-ci coïncident. Mais il arrive parfois qu’elles ne convergent pas, révélant ainsi des identités ambiguës ou hybrides (1) Lire son livre « Les cinq sexes - Pourquoi mâle et femelle ne sont pas suffisants »

Les études de genre (2) cherchent à comprendre le poids de chaque détermination afin de permettre aux femmes, aux hommes, aux êtres humains « intersexes » (3), ni tout à fait homme ni tout à fait femme ou entre homme et femme, de se comprendre, à « faire la part des choses », ou au contraire à aider à de possibles changements. Les « intersexes » - qui ajoutent un i à LGTB pour faire LGTBi - entendent notamment « lutter contre l’assignation obligatoire » des bébés qui présentent, aux yeux des parents et des chirurgiens, des organes génitaux “ambigus“. Pour mesurer leur degré d’intersexuation, on utilise alors un outil inventé dans les années 50 par le pédiatre et endocrinologue suisse Andrea Prader (1919-2001) : l’échelle de Prader comprend six degrés, de 0 à 5. 0 correspond à des organes génitaux externes clairement féminins, 5 à des organes génitaux externes clairement masculins.

Les chercheurs engagés dans des études de genre, mettent en lumière les origines de l’inégalité entre les sexes, non pas dans les seules différences physiologiques et anatomiques entre hommes et femmes, mais dans la langue, les pratiques, les représentations et les valeurs. Ces études aident à comprendre la complexité des résistances à l’émancipation de tous (4).

Les études de genre aident à se libérer des préjugés sociaux, des stéréotypes sexistes contre les lesbiennes, les homosexuels, par rapport au jeunisme, aux divers conformismes sexués. Les différences existantes ne doivent pas être objet d’inégalités et d’emprise autoritaire : les femmes veulent être aussi libres que les hommes, et dans tous les domaines, au travail comme hors travail, dans la rue comme ailleurs. Elles veulent être égales aux hommes, au travail et ailleurs. De nombreuses femmes, croyantes (en Dieu) ou non, refusent les préceptes imposés par les appareils religieux doctrinaires. Il s’agit de se déterminer par soi-même et pour soi-même en respectant autrui.

Christian DELARUE

1) Nos cinq sexes

http://www.scienceshumaines.com/nos-cinq-sexes_fr_28394.html#achat_article

2) Sexe et genre. De quoi parle-t-on ? | Ensemble

http://www.ensemble-fdg.org/content/sexe-et-genre-de-quoi-parle-t

Etudes sur le genre : du déterminisme biologique à la construction sociale !

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/020214/etudes-sur-le-genre-du-determinisme-biologique-la-construction-sociale

3) Une « personne intersexe », c’est quoi ? Natasha raconte - | Rue89Lyon

http://www.rue89lyon.fr/2014/01/03/une-personne-intersexe-cest-quoi-natasha-raconte/

4) Laïcité et études de genre : même combat !

http://blogs.mediapart.fr/edition/pour-une-laicite-ouverte/article/220613/laicite-et-etudes-de-genre-meme-combat

▶ Catherine Vidal décortique le « déterminisme biologique » - Vidéo Dailymotion
http://www.dailymotion.com/video/xsb9xo_catherine-vidal-decortique-le-determinisme-biologique_news

Nature et tradition : Une indignation morale droitière et conservatrice !
http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/040214/nature-et-tradition-une-indignation-morale-droitiere-et-conservatrice

Source sous Désir, plaisir et socialité. | Leo Jog
http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/140314/desir-plaisir-et-socialite-leo-jog?onglet=commentaires#comment-4554074


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)