S’opposer fermement à l’obsession sexoséparatiste montante en Europe des intégristes religieux.

samedi 12 décembre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

UE et au-delà

S’opposer fermement à l’obsession sexoséparatiste montante en Europe des intégristes religieux.

Prenons - pour changer - un propos de Nicolas Dessaux (1) qui explique que « Oui, l’une des caractéristiques essentielles de l’idéologie islamiste, c’est qu’elle est obsessionnellement contre les femmes. Dans le discours des jihadistes comme dans leurs interviews, c’est un motif récurrent. Lorsqu’ils dénoncent l’occident, ce n’est pas l’impérialisme qu’ils dénoncent, mais la liberté que les femmes y ont conquise. »

Et cette obsession forte et massive vise le pluralisme textile, disons le multitextile, et plus précisément l’hypotextile (soit être faiblement habillé, soit être habillé de façon sexy) chez les femmes. Cela, ils ne supportent pas ! C’est une source de violence variable, soit dans la société civile (violence cachée des intégrismes religieux), soit sous forme terroriste (chez les jihadistes).

Le sexoséparatisme est l’expression concrète et pratique de cette obsession. On distingue le sexoséparatisme « hard » (femmes recluses à la maison et ne pouvant sortir qu’accompagnée) et celui « soft » (femmes en hypertextile obligé et tous les jours). L’hypertextile du sexoséparatisme dit « soft » n’a rien de facultatif, de souple, de modulable en fonction du contexte. Et la tendance est à l’imposer tôt dans l’âge.

Cette forme de sexisme hyperpatriarcal est montant depuis longtemps de par le monde et la question de son combat ne concerne pas que la France, ni même que l’Europe mais bien la planète entière. Des villes comme Jérusalem ont basculés dans le « tout religieux » et le « tout couvert hypertextile » pour les femmes sous l’effet du conservatisme religieux de moeurs.

Ce sont pas tous les croyants qui sont visés par ce nécessaire combat, qui se veut tout à la fois culturel (mode de vie non austère et « couvert »), féministe (« je m’habille comme je veux, quand je veux » sauf exceptions) et séculariste (laïcité de sobriété comme dans la loi de mars 2004 en France), mais les seuls conservateurs et intégristes musulmans avec les juifs haredim. C’est une précision d’importance . Pour éviter le racisme d’une part mais aussi parce que le combat ici proposé n’est pas celui de l’athéisme contre la foi ou la religion (secondaire) mais celui du progressisme ou de l’émancipation (on entend là deux registres militants assez proches) contre une expression réactionnaire de la religion.

Christian DELARUE

1) Qu’est-ce que l’Etat islamique ? Éléments d’analyse marxiste
http://www.communisme-ouvrier.info/?Qu-est-ce-que-l-Etat-islamique