Résistance d’un village péruvien à la privatisation et marchandisation de l’eau.

lundi 12 mars 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

Résistance d’un village péruvien à la privatisation et marchandisation de l’eau.

photo el boughanmi hedi

JPEG - 76.3 ko

Le film d’Hedi El BOUGHANMI intitulé « Le chant de la rivière » sera, nous l’espérons, présenté au FAME à Marseille par Christian DELARUE, représentant le MRAP. Des fonds seront collectés pour soutenir cette lutte.

Il évoque la résistance d’un village péruvien contre un firme multinationale de l’eau.

Le village de Willoc de communauté quechoa est situé à 4000 mètres d’altitude au Pérou. Les villageois s’abreuvent depuis fort longtemps dans une rivière saine et potable. Mais aujourd’hui des marchands d’eau veulent s’approprier et détourner la rivière qui passe près de leur village pour la diriger vers un site touristique en projet près du Machu Picchu. En échange, les villageois vont bientôt bénéficier d’aménagements modernes . Ils vont recevoir l’eau par acheminement construit débouchant sur de grands éviers. Tout cela ne leur plaisait déjà pas pour de nombreuses raisons. Mais en outre, ils ont appris qu’ils devront chèrement payer une eau jusqu’à présent gratuite.

Avec le mouvement altermondialiste le MRAP soutien que l’eau doit être un bien commun. En l’espèce, elle ne doit pas être privatisée, détournée et marchandisée.

CD