RICHE AVEC PLUSIEURS « EQUIVALENTS-PEL »

jeudi 15 septembre 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

RICHE AVEC PLUSIEURS « EQUIVALENTS-PEL »

Parler en « équivalent-PEL » c’est évoquer le maxi du plan épargne-logement en France, ce qui est pertinent pour une large fraction des résident-es en France

Une personne située grosso modo dans le tiers supérieur des revenus mais pas durablement dans le dernier décile d’en-haut (donc sise dans les 90% d’en-bas) peut disposer d’une EPARGNE REGLEMENTEE variable, avec, au mieux, en fin de carrière, un LIVRET A plein (soit 22950€) et d’autres comptes encore et, en plus, un PEL (soit le fameux « plan épargne-logement ») avec un maxi qui monte à 61000 € (61200 € exactement ici arrondis à 61000).

Cela est certes déjà pas si mal, eu égard aux précaires, aux plus pauvres, celles et ceux ne pouvant rien épargner face aux prix élevés de la période (inflation) - nos frères et soeurs du peuple-classe que nous avons été jadis nous-même - mais au sein du peuple-classe il y a encore des « mieux-lotis » sans que ce soit des riches. Là on comprend aisément que ce type de budget épargné- qui reste largement dans le cadre de l’épargne populaire - limite malgré tout fortement tout projet d’acquisition immobilière lorsqu’on connait les prix élevés de l’immobilier et les couts importants du credit bancaire.

Comment font alors les TRES RICHES ?

Comment font alors les très riches qui achètent des (pas une seule) voitures de luxe ou il faut « claquer » plusieurs « équivalent-PEL » (soit plusieurs « 61000€ ») d’un coup ? Référence à l’article sur le Figaro sur le marché de la voiture de luxe : « Elles s’appellent Phantom, Huracan, Elva, Purosangue… Seuls les plus riches des millionnaires et les milliardaires peuvent s’offrir ces voitures de luxe, supercars sportifs, berlines de marques légendaires ou SUV hors normes. » Et ils le font, pour certains ultra-riches, pour rejoindre leur jet privé (ou là il faut un très très grand nombre d’ « équivalent-PEL » ).

Et les suppôts des riches voudraient qu’on ne considère pas cette exorbitante accumulation privée comme une réelle anomalie sociale, une phénoménale injustice, un vol de classe. D’avoir 3 ou 4 ou 5 « équivalents-PEL » n’est pas un problème social mais d’en posséder 30 ou 40 ou 80 équivalent-PEL oui : quid alors de la répartition des richesses ?

Comment faire intervenir démocratiquement le peuple-classe pour un rééquilibrage de type « moins pour les riches actionnaires, plus pour les 99% d’en-bas, pour un véritable ruissellement vers en-bas ? Comment faire pour que les actionnaires cessent d’engranger d’énormes dividendes et que le monde du travail salarié reçoivent ce qu’il faut pour se loger ?

Christian DELARUE


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/