RESPECT DE LA CONSCIENCE ATHEE SVP ! C Delarue

lundi 9 mars 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Respect de la conscience athée svp !

A la suite des positions complaisantes qui demandent le non exercice du blasphème et de la caricature contre les religions, même celles qui prennent soin de critiquer des excès de certaines pratiques ou celles qui distinguent la religion du croyant il devient possible, du fait du parallèlisme des formes, de demander à ce qu’un ou une croyante en dieu durablement installée devant soi 7H sur 7 (hypothèse du bureau de travail privé) 5 jours par semaine d’enlever son signe religieux ostensible.

Son signe est au moins aussi offensif dans ce cas qu’une caricature dans un journal que nul n’est obligé d’acheter. Son signe ostensible vous « pète » sa religion au visage 7H sur 7 , il aggresse donc votre conscience agnostique ou athée qui ne veut pas être troublée par une « atteinte insupportable » à sa conception du monde.

Il faut respecter toutes les consciences, y compris celles sans dieu et sans religion.

C’est plus sérieux, me semble-t-il, que celui qui dit avoir sa conscience religieuse « choquée » parce qu’un blasphème ou une caricature qui porte contre son dieu fétiche, alors que ce journal n’est pas durablement devant son nez 7H sur 7, comme dans mon cas susévoqué . C’est un peu pousser loin le bouchon de la conscience atteinte. Pourtant çà marche pour certains.

Que cela ne lui plaise pas, j’entends bien. Le croyant choqué a le droit de le dire, de le répéter, de l’écrire - et je défendrais ce droit - mais pas de bruler des drapeaux, ni d’exiger qu’on ne recommence plus à blasphémer. Là je suis Charlie !

Quant à l’athée il aurait bien lui le droit de dire (si le cas était avéré) qu’un voile islamique maintenu durablement devant lui dans un cadre proximal contraint est un manque total de respect de sa conscience athée. Un peu de respect que diable ! La religion n’apprends donc pas ce respect ! Il suffirait de l’enlever puis de le remettre en sortant pour que le respect de chacun soit assuré. Mais la tolérance est ici unilatérale. C’est l’athée, qui n’est qu’un mécréant (1), qui doit tolérer et se taire. Ce qui arrive trop souvent effectivement. Ce qui ne signifit pas silence par la suite.

Christian DELARUE

NB : Mécréant est une insulte raciste de type athéophobique. On ne fait pas procès judiciaire pour çà seulement. Mais si d’autres éléments s’ajoutent c’est possible.

16 fev 2015

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/160215/respect-de-la-conscience-athee-svp