Pierre Birnbaum, DSK et les marxistes populistes !

samedi 19 février 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Pierre Birnbaum, DSK et les marxistes populistes !

Patrick Tort, un maître notamment sur Darwin, disait en résumé que dans le discours du scientifique il y a de la science et de l’idéologie. Nous y sommes. L’idéologie c’est quand il y a répétition du même ! Des poncifs, ou des amalgames.

L’auteur, Pierre Birnbaum, un scientifique pourtant, mélange et amalgame dans son article (1) la critique de la droite (ici Christian Jacob) et de l’extrême-droite avec celle des marxistes dans une même opprobre dite populiste. Décidément ce mot-là sert à parer toutes les critiques des élites.

JL Mélenchon y est cité. Évidemment puisqu’il ne se contente pas de pointer des dispositif abstraits de domination en nommant en plus des classes sociales ou des individus responsables. Il ne fait pas de la science mais de la politique. En politique il faut aussi montrer l’adversaire, l’ennemi et les faux amis. C’est autre chose que la vulgarisation des mécanismes de dévoilement de l’oppression, de l’exploitation ou de la domination.

La gauche évoque le « mur de l’argent » . Populiste ce regard-là ? Mais faut-il rappeler que Monsieur Hollande leader PS avait de lui-même évoqué « un mur de l’argent » à 5000 euros brut par mois soit 4000 euros net, les riches étant pour lui au-dessus. (Le propos était destiné à une éventuelle surfiscalisation) Alors, dangereux marxiste monsieur Hollande ? Un populiste ce Hollande ? On ne demandera pas combien gagne Monsieur Birnbaum le scientifique ! Pour le rassurer on dira que la classe dominante se situe bien au-dessus mais qu’effectivement avec 5000 euros brut par mois on est riche. Ce n’est pas une tare liée à une « race », une ethnie ou à un sexe. C’est juste économico-social mais c’est très important et cela suscite un vif débat de redistribution des richesses (qui n’est pas l’objet de ce papier).

Certes, il y a la critique de la vie privée de DSK notamment à l’égard des femmes qui est de nature populiste. Plus vulgaire que populiste d’ailleurs ! Mais cela n’a rien à voir avec le marxisme. Ici il faudrait bien accuser une certaine presse qui fait ses choux gras sur la vie privée pour mieux vendre.

La vieille opposition entre la terre et l’argent n’est guère marxiste et pas plus celle de JL Mélenchon. En tout cas pas sous cette forme. Mais P Birnbaum trouve judicieux de rapprocher dans sa phrase « peuple » et terroirs pour procéder à un amalgame populiste entre la gauche marxiste et la droite. Un marxiste peut sans doute dire que DSK se préoccupe plus des riches que du peuple-classe ou des couches populaires. Que son programme n’est pas porteur de meilleurs conditions de travail et de vie pour les prolétaires que celui de Sarkozy. Vrai ou faux ce n’est pas du populisme. Ou alors la gauche du PS est sommée de se taire !

Peut-être faut-il rappeler les méfaits du FMI à ces « scientifiques » ! FMI que DSK a accepté de présider . Il pouvait refuser de faire ce « sale boulot » ! Je renvoie à ce qu’explique ATTAC, le CADTM, Survie, etc...

Il y a aussi la critique de sa position pro-israelienne. Est-ce du populisme ? Non.

Celle fort aimable à l’égard de Ben Ali .

.../...

Pour en terminer sur un paradoxe, je me félicite de la condamnation de Zemmour qui en plus de populiste était raciste. Mais ce populisme-là passe bien chez les élites. D’ailleurs Zemmour a été très soutenu. Même après sa condamnation D Mariani a eu le toupet de le défendre ! Alors l’antiracisme est-il une forme de populisme ?

CD

Christian Jacob utilise « un nuage de métaphores » pour parler de DSK

http://www.lemonde.fr/politique/chat/2011/02/16/faut-il-s-indigner-des-propos-de-christian-jacob-sur-dsk_1480847_823448.html#ens_id=1402952

Pierre Birnbaum, professeur de sociologie politique et auteur de « La France aux Français »