Peuple, une notion très polysémique ! C Delarue

jeudi 2 octobre 2008
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Peuple, une notion très polysémique !

La notion de peuple embrasse tantôt très largement, tantôt en forte réduction. De ce fait, l’adjectif après peuple - lorsqu’il existe - indique celui dont vous parlez ! A défaut il faut deviner.

« Les peuples se décomposent en meutes, les classes en masses. » écrit Daniel BENSAID dans Eloge de la politique profane.

I - Quelques exemples de définition du peuple :

1) in La double identité du peuple une citation de Giorgo AGAMBEN

Le français peuple, l’italien popolo, l’espagnol pueblo (comme les adjectifs correspondants populaires, popolare, popular et les termes du bas latin populus et popularis, dont ils dérivent tous) désignent, tant dans le langage courant que dans le vocabulaire politique, aussi bien l’ensemble des citoyens en tant que corps politique unitaire (comme dans peuple italien ou dans juge populaire) que les membres des classes inférieures (comme dans homme du peuple, quartier populaire, front populaire).

de AGAMBEN Giorgio in *La double identité du peuple

http://www.liberation.fr/tribune/0101132992-la-double-identite-du-peuple

2) in La grogne du peuple de Christophe PREMAT

« Peuple : Chaque ensemble d’hommes vivant en société, habitant un territoire défini et ayant en commun un certain nombre de coutumes, d’institutions. L’ensemble des personnes soumises aux mêmes lois et qui forment une communauté. Foule, multitude de personnes assemblées. » /Dictionnaire Robert./

Ces deux brèves définitions indiquent trois sens du mot peuple, un sens géographique (peuplade, peuplement), un sens temporel (par rapport à une société donnée) et un sens proprement politique (l’ensemble des sujets d’un gouvernement).

in La grogne du peuple de Christophe PREMAT

http://traces.revues.org/index3123.html

3) Mény et Surel repèrent « trois conceptions rivales du peuple : le Peuple-souverain, le Peuple-classe, le Peuple-nation ».
Par le peuple, Pour le peuple - Le populisme et les démocraties*
Yves Mény & Yves Surel, /Fayard/, 2000

II - Trois sens sont d’usage fréquent.

A) La science politique distingue le peuple « ethnos » et le peuple « demos ». Ce dernier se rapproche du peuple-citoyen des républicains qui est lui-même proche du peuple-nation. Le peuple-ethnos fait référence à une inscription culturelle et historique des populations d’un territoire et non à une définition juridique et abstraite. La langue, les croyances, les modes de vie y sont pris en considération dans une perspective historique.

B) A cette distinction classique s’ajoute une troisième acception, plus sociologique, qui est aussi très courante : le peuple d’en-bas. On parle alors de couches populaires ou de catégories populaires ou de peuple-classe. Le peuple-classe c’est le peuple résident sur le territoire moins la classe dominante. On évoquait jadis la plèbe, un bas-peuple.

Il y a d’autres significations encore, moins courantes aujourd’hui. Il y a donc bien plusieurs façons de concevoir le peuple.

Christian Delarue


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts