Pacification par extension de la neutralité des salariés. Christian Delarue

samedi 22 janvier 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

Pacification des relations par extension du champs de la neutralité des salariés.

Pour renforcer la laïcité et la neutralité, au-delà des seuls fonctionnaires (qui très massivement ne s’en plaignent pas à l’exception d’une toute petite minorité d’intégristes religieux qui ne peuvent exhiber partout leur signe religieux), le texte de loi du 24 aout 2021 énonce que les principes de neutralité s’appliquent désormais aux salariés des titulaires de contrats de marché public, des concessionnaires, des bailleurs sociaux et des organismes qui ont une mission de service public (SNCF réseau, RATP, Aéroports de Paris, sociétés HLM...).

Ce texte n’incite à aucune violence contre la religion, (notamment islamophobe ou autre). Bien au contraire, il vient réduire les possibles provocations des fractions intégristes de chaque religion, dont l’intransigeantisme est le critère distinctif. Ce texte vient réduire la sphère autorisée du port de signes religieux visibles (croix, voile, kippa, etc) dans certains lieux professionnels spécifiés pour les salarié-es qui y travaillent. Il y a pacification des relations tant entre salarié-es qu’entre salarié-es et usager-es (ou client-es). C’est une loi de progrès.

Le port de signes religieux reste évidemment possible en sortant du travail, dans la rue et les commerces.

Quel serait alors le point de vigilance ? : Cette règle vaut et doit valoir pour chaque religion, pour toute religion sans exception ni privilège !

Comme dit ailleurs, le droit atteint un point d’équilibre des libertés
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/251121/le-droit-comme-point-dequilibre

Ce qui n’empêche nullement de critiquer cette loi sur d’autres aspects. Lire par exemple :
http://amitie-entre-les-peuples.org/La-loi-du-24-aout-2021-confortant-le-respect-des-principes-de-la-Republique-un

Christian Delarue
Brest 9 janvier 2022