Obscurantisme et autoritarisme aux USA. Extrait.

vendredi 2 septembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Obscurantisme et autoritarisme aux USA

Un vent de critiques contre la France anti-burkini mais aussi anti-intégrisme religieux vient des USA, pays ou les bigots sont nombreux à lire « La pensée enchaînée - Comment les droites laïques et religieuses se sont emparées de l’Amérique » de Susan GEORGE (Ed Fayard oct 2007) qui sera citée ici.

Les Américains des USA sont majoritairement croyants en Dieu mais ils sont surtout très crédules. Ils ont d’autres défauts. Les pentecôtistes notamment.

- Crédulité des croyants aux USA (en 2004)

« Pas moins de 61% des Américains croient que le récit de la Création dans le livre de la Génèse est »littéralement vrai, c’est à dire qu’elle s’est déroulé mot pour mot ainsi » (C’était le texte de la question des sondeurs). 60% croient à l’histoire du déluge et de l’Arche de Noé ; une proportion supérieure - 64% - pensent que Moïse a effectivement ouvert la mer Rouge pour sauver les juifs qui fuyaient devant les chars du Pharaon lancé à leurs trousses".

- Obsession autoritaire (p187)

Voici ce qu’écrit Susan George : "Les hommes monothéistes ne semblent jamais se satisfaire de simplement croire en leur Dieu, de le louer, de l’adorer, de l’implorer et parfois de lui offrir des sacrifices : il y a chez eux ce besoin obsessionnel de prouver son existence, de déchiffrer sa volonté et d’imposer aux autres peuples de se prier, de gré ou de force, à ses prétendues lois. Livré à lui-même, le monothéisme semble, du point de vue historique, destiné à devenir une excuse pour d’innombrables guerres, chasses aux sorcières, croisades sanglantes et meurtres.

Les croyants en appellent toujours à ce Dieu dont les préoccupations semblent centrées sur la terre, aux commandements qu’ils auraient émis à des époques reculées ou aux traces qu’il laisserait derrière lui comme autant de signes à interpréter. Ce sont souvent des signes de nature littéraire, comme les histoires bibliques. Les croyants qui sont des êtres humains, ont un besoin désespéré de justifier leurs propres préjugés et désirs en faisant valoir l’approbation de leur Créateur ; ils ont aussi besoin de lui pour condamner les pratiques dérangeantes, « déviantes »,comme ils disent, surtout sur le plan sexuel. Le Créateur opportunément ne les contredit jamais".

Un Dieu très répressif au plan du sexe et de la séduction !

Elle précise encore à raison : « Dans les religions monothéistes, on sait cependant que Dieu a établi des règles particulièrement strictes concernant qui peut jouir des plaisirs de la chair, avec qui, à quel âge, sous quel régime légal, et avec quelles conséquences - s’il y en a - en terme de reproduction ».