Non dire que les « harceleurs intégristes musulmans séxoséparatistes » seraient surtout présents au Sud n’est pas raciste

samedi 20 février 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Non dire que les « harceleurs intégristes musulmans séxoséparatistes » seraient surtout présents au « sud » n’est pas à priori raciste en fonction de l’origine.

D’abord le « sud » c’est vaste !

Certes dire qu’ils sont tous au « Sud » serait faux, car la diffusion du sexoséparatisme (hard ou soft) à fondement religieux intégriste, qu’il s’agissent de juifs haredim ou de musulmans autoritaires (justifiant lui ses coups par un droit de « correction » dans le Coran) est désormais transnationale et mondialisée. Pour autant ils sont dominants au sein des Etats musulmans ou à dominante musulmane.

Par ailleurs, dire qu’il n’y avait à Cologne que des migrants violeurs c’est une thèse d’extrême-droite, dire à l’inverse que les sexoséparatistes, qui ne supportent pas le moindre avant-bras découvert, n’y étaient pas c’est typique de ce que Maajid Nawaz nomme la « gauche régressive ».

Christian DELARUE

qui maintient

« oui à Cologne et ailleurs, il y avait bien des harceleurs intégristes musulmans sexoséparatistes » | Le Club de Mediapart
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/170116/oui-cologne-et-ailleurs-il-y-avait-bien-des-harceleurs-integristes-musulmans-sexoseparatistes

texte qui se combine à celui-ci
« Le peuple-classe multicolore repousse l’antisexisme sélectif, celui contre les seuls étrangers ! » sur le blog mdprt et sur Amitié entre les peuples ( http://amitie-entre-les-peuples.org/Le-peuple-classe-multicolore-repousse-l-antisexisme-selectif-celui-contre-les )