Ni Valls, ni Mamère, ni Bianco, contre Idriss Sihamedi de Barakacity l’intégriste.

mercredi 27 janvier 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 2%

Ni Valls, ni Mamère, ni Bianco, contre Idriss Sihamedi de Barakacity l’intégriste.

Idriss Sihamedi de Barakacity est un simple intégriste musulman sexoséparatiste, mais il ne semble pas terroriste. Il peut donc être défendu, de par son profil, par N Mamère (cf Le Monde), JL Bianco, E Plénel et la fraction de « gauche régressive » (Maajid Nawaz), très accommodante avec les intégristes musulmans, car elle ne veut cibler uniquement les musulmans djihadistes ou terroristes.

Cette gauche qui abandonne toute perspective d’émancipation, préconise implicitement une alliance entre les musulmans progressistes et les musulmans réactionnaires « orthodoxes » (pour lutter contre les seuls djhiadistes ou musulmans terroristes). Nous n’en sommes pas !

Nous défendons, dans la gauche d’alternative, celle qui s’oppose au capitalisme financier (ou néolibéral), en mobilisant un peuple-classe 99% multicolore qui, dans un cadre de laïcité (lois de 1905 et de 2004) , refuse le racisme sous toutes ses formes mais aussi le sexisme, tant celui des migrants du sud (plus imprégnés pour certains par une sous-culture sexoséparatiste mortifère) que celui des occidentaux.

Il faut réfléchir aux moyens de s’opposer à ce type de conception archaïque du monde. L’intégriste musulman sexoséparatiste Idriss Sihamedi de Barakacity mériterait subir un stage d’intégration - ce n’est peut-être pas la meilleurs solution mais c’est à étudier sans tabou si l’on ne veut ni d’une laïcité extensive (ce qui risque d’arriver malgré les appels à l’orthodoxie) ni des politiques de renvoi à l’étranger (pour les migrants fragilisés par les guerres) - car son idéologie réactionnaire et sa pratique sexoséparatiste n’est sûrement pas acceptable, qu’il soit français ou non. Il doit le savoir.

Le choix des politiques à mener est restreint et il importe d’agir car cette idéologie intégriste est dominatrice, oppressive, répugnante, qu’elle vienne de l’islam ou non, et elle ne doit pas constituer - par amalgame avec les musulmans progressistes - une tâche pour tous les musulmans et donc un risque de racisme.

Ch Delarue

« Le Supplément » : malaise de Vallaud-Belkacem face à un « musulman normal »… sexiste
http://www.marianne.net/supplement-malaise-vallaud-belkacem-face-musulman-normal-sexiste-100239699.html


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)