Ne pas banaliser les crimes contre l’humanité - MRAP

mardi 20 juillet 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Ne pas banaliser les crimes contre l’humanité - MRAP

Le 17 juillet des manifestations se sont déroulées dans diverses villes contre l’extension du pass sanitaire dont le Parlement doit débattre ce mardi 20 juillet. À cette occasion de rares manifestants ont arboré l’étoile jaune de sinistre mémoire faisant ainsi un parallèle entre la traque des Juifs pendant la seconde guerre mondiale et les restrictions d’accès à certains lieux pour les personnes qui font le choix personnel et social de n’être ni vaccinées ni testées.

Le recours à la caricature dans l’expression des revendications ne saurait justifier l’intolérable.

Faut-il rappeler à ceux qui l’auraient oublié que les SS, le système nazi et leurs complices ont conduit à l’extermination de 6 millions de Juifs à qui avait été imposé le port de l’étoile jaune. Faut-il rappeler qu’ils ont été exterminés pour la seule raison qu’ils étaient d’origine juive et non à cause d’une décision qu’ils auraient prise ?

La guerre mondiale organisée par les nazis pour leur hégémonie en Europe et dans le monde a tué 60 millions de personnes. Les mesures sanitaires prises actuellement par le président Macron et son gouvernement peuvent être critiquées mais les étoiles jaunes et le sigle des SS n’ont pas leur place dans les manifestations. Même l’opposition nécessaire aux dérives autoritaires du Pouvoir ne saurait aboutir à minimiser et à banaliser des crimes contre l’humanité et des génocides. L’indicible de la Shoah ne saurait être comparée aux restrictions de libertés – dont il convient de débattre sérieusement.

Le MRAP appelle tous ceux qui sont attachés à l’égalité et aux libertés fondamentales individuelles et collectives à se garder d’expressions qui banalisent le racisme et les génocides, taches indélébiles sur la mémoire de notre Humanité.

Paris, le 20 juillet 2021