Naixtermination, j’écris ton non ! S Halloin

mardi 28 février 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

NAIXTERMINATION, J’ECRIS TON NON !
par Solveig HALLOIN· Mercredi 24 Février 2016 (sur Facebook)

La « viande bio »est un oxyMORT .
TOUS LES ABATTOIRS S’APPELLENT ALES, TOUS LES ABATTOIRS S’APPELLENT VIGAN : Abattoirs partout, justice nulle part. La culture zoophage est une abomination et il faut démanteler TOUT LE SYSTEME de nos sociétés carnistes.

L’humanisme est un fascisme, le critère arbitraire de l’espèce pour justifier l’appropriation des corps du peuple animal est un non-sens.La « viande heureuse » est un mythe véhiculé par la propagande du zoocide.

FAIRE NAITRE POUR TUER est la plus grande abomination de tous les temps.

Ne pas vouloir voir le réel c’est être déjà mort à soi-même. Sortir du déni est la première étape indispensable à la lutte de justice, cesser d’être actrice et acteur du massacre industriel de milliards d’êtres sensibles la seconde, devenir les combattants actifs contre les proxénètes de la viande est le seul geste possible pour changer la vie des animaux.

Sauter dans le vrai, faire face à l’innommable et lever le voile du spécisme qui entour notre regard de mépris sur des individus sentients. Et que cesse enfin les TORTURES LEGALES qui déshumanisent l’humain lui-même et cautionne une barbarie qui n’a plus de mots pour se dire. Ceci n’est pas un débat, c’est une question de vie ou de mort pour chaque cochon, chaque vache, chaque poule qui agonise dans les camps d’engraissements. De l’eugénisme au meurtre, la condition animale pulvérise l’éthique et renvoie le peuple humain à sa responsabilité existentielle : Ses actes de naixtermination c’est-à-dire la sélection génétique,le sexage, le viol, la torture, les mutilations, le désenfantement, l’esclavage d’allaitement, d’engraissement, l’empoisonnement, l’incarcération, la déportation et l’assassinat méthodique.

La naixtermination est le système de pouvoir des privilèges humains qui s’octroient le droit de faire naître pour tuer l’espèce non humaine, l’Autre animal , celui que l’humain désigne comme en dehors du droit, chosifiable et chosifié, en dessous d’un statut de machine, terrien de l’impensé, définit comme non-existent, définit par son incapacité à s’auto-définir, désigné comme attraction de la nature .

La première urgence animaliste est l’abolition du naisclavage, la fermeture des camps de meurtre, l’interdiction de la viande, du lait et des oeufs, la reconversion de tous les naisclavagistes dans les métiers du végétal.

La culture zoophage est une culture du viol et de la GPA, une culture où la torture est naturalisée. Nos civilisations zoocides n’ont aucun avenir, la naixploitation tue les rares animaux libres, la sixième extermination de masse du peuple animal a commencé et nous sommes des animaux.

Manger les cadavres d’êtres à demi incinérés est une pratique qui doit cesser, cette folie normalisée doit se réaliser comme folle. Un vétérinaire est le seul médecin qui mange ses patients, l’éleveur le seul bourreau qui élève pour tuer.
Il y a urgence absolue, la paix tue davantage que la guerre ; le zoocide patriarcal est le poignard planté au coeur de la planète terre.

Solveig Halloin , 24 février 2016.
(sur son Facebook - non publié ailleurs ce jour)
https://www.facebook.com/notes/solveig-halloin/naixtermination-jecris-ton-non-/1041818542523684/