NOUS VOULONS LA DEMOCRATIE, PAS LES PRESIDENTIELLES !

dimanche 2 janvier 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

NOUS VOULONS LA DEMOCRATIE, PAS LES PRESIDENTIELLES !

( projet de texte )

Nombre d’entre-nous parmi les plus âgés ont, en 1958 et en 1962, répondu à l’appel du PCF et ont dit NON lors des référendums qui visaient à faire avaliser les institutions de la 5e République, dont l’élection du Pt de la République au suffrage universel.

Pour eux, il s’agissait de dire NON à l’instauration d’un pouvoir personnel au service de la classe capitaliste. D’autres disaient que ces institutions visaient à installer une sorte de monarchie élective. Et rappelons-nous de celui qui parlait de « coup d’Etat permanent ».

En matière de coup d’Etat, la continuité, comme en d’autres domaines, est bien assurée ! En 2005, le peuple français a majoritairement récusé les institutions européennes regroupées dans le TCE. La majorité des forces politiques a ignoré ce vote, l’a en quelque sorte considéré comme illégal et une nouvelle mouture du TCE, le traité de Lisbonne a été approuvée par la majorité des députés et sénateurs. Ainsi, la majorité des représentants du peuple a voté contre les décisions du peuple souverain. C’est bien un coup d’Etat qui a été perpétré contre la souveraineté du peuple. Et depuis Victor Hugo on sait que le coup d’Etat ne peut être accepté, c’est un crime !

Depuis 2005, à la faveur des institutions maintenues, en permanence des décisions contraires aux intérêts du peuple ont été prises. Dernièrement encore, le projet de réformes des retraites a été adopté alors que plus de 70% d’entre-nous demandaient son retrait pur et simple. Et 72% d’entre-nous considérons le capitalisme comme négatif ! Aussi les élections prévues par les institutions de ce système sont-elles de plus en plus massivement boycottées, entre autres manifestations d’opposition.

Les gérants de « droite » et de « gauche » du capitalisme prennent peur. Ils précipitent les préparatifs de la prochaine élection présidentielle, veulent mettre le peuple français devant le fait accompli de la perpétuation du système dont le peuple ne veut plus. Car la preuve a été faite depuis 1958 que ces élections préfabriquées ne permettent pas de rompre avec le système et ses malfaisances qui se perpétuent.

Ce système a fait son temps. L’urgent, aujourd’hui, c’est d’en finir avec ces démocraties dévoyées ! L’urgent, aujourd’hui, serait de prendre les décisions qui permettraient pleinement au peuple d’assumer le plus démocratiquement possible ses responsabilités ! L’urgent, aujourd’hui, c’est d’instaurer une véritable souveraineté populaire permettant au peuple de décider véritablement de son avenir.

NOUS, SOUS-SIGNES, EXIGEONS QUE LE DEBAT NATIONAL SOIT ENGAGE SUR CES IDEES :
( nom, prénom, qualités...) ( michel.peyret gmail.com )


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/