Mrap : Monsieur Valls, ça suffit !

samedi 19 octobre 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

Monsieur Valls, ça suffit !

MRAP

Messieurs Guéant et Hortefeux ont trouvé un successeur, il s’appelle Manuel Valls ! En quelques jours, trois nouvelles situations insupportables sont venues noircir un peu plus le tableau.

Le 9 octobre, l’expulsion de la famille de la jeune Léonarda, son arrestation dans le cadre scolaire devant tous ses camarades, a suscité la colère et l’émotion de toutes celles et tous ceux qui refusent de telles méthodes contraires aux fondamentaux des droits de l’homme.

Le 12 octobre, Khatchik Khachatryan, âgé de 19 ans, scolarisé au lycée professionnel Camille-Jenatzy, dans le 18e, a été expulsé vers l’Arménie : c’est la première expulsion de lycéen à Paris depuis 2006.

Le 11 octobre, dans la soirée, une jeune mère a été séparée, pendant plus de 12 heures, de son bébé de 17 mois qu’elle allaitait. Le bébé avait été placé dans un foyer afin de pouvoir enfermer la jeune mère, seule, au Centre de Rétention de Lesquin en vue de son éloignement vers la Guinée Conakry.

Trop c’est trop !

Un rapport de la CIMADE confirme le sentiment de la plupart des acteurs de terrain : la circulaire dite de “régularisation” de Mr Valls ne concerne qu’un nombre très limité d’étrangers et l’arbitraire préfectoral perdure malgré les promesses. L’exigence de fournir des bulletins de salaires et de trouver un employeur s’engageant à les recruter pour au moins un an est un obstacle majeur à la régularisation des sans papiers avec titre de séjour “salarié”.

Le gouvernement actuel maintient, en connaissance de cause, des milliers de sans papiers dans un état de précarité inacceptable.

Le MRAP est scandalisé par cette politique inhumaine, indigne des valeurs de la République, indigne d’un gouvernement qui se prétend de
gauche. Rien de surprenant que Manuel Valls ait reçu le soutien de Monsieur Coppé !

Monsieur le Ministre, laissez les enfants à l’école, les bébés avec leur mère, régularisez les sans papiers !

Ce n’est pas par une surenchère odieuse dans la désignation de boucs émissaires que l’on combattra les idées du Front National, au contraire !

Après les propos d’incitation à la haine à l’encontre des populations Roms, le Ministre de l’Intérieur vient de franchir à nouveau la ligne rouge. Il n’a plus sa place Place Beauvau !

Le MRAP salue la mobilisation des lycéens solidaires de Leonarda et Katchik et appelle à la manifestation à 13h place de la Bastille, pour
changer la loi, pour des régularisations.

Paris, le 18 octobre 2013.